Bonne soirée!

Fatigué, mais heureux!

  Hier soir, conférence/débat avec Jean-Marc Jancovici.

Je n'ai pas été déçu. Une partie de son discours est disponible sur les sites de vidéos en ligne, pour ceux qui ont la flemme de lire, sinon, je vous renvoie à son blog :

http://www.manicore.com/

Comme c'est un homme consciencieux, entre les archives vidéo et hier, nous avons eu le privilège de lire les dernières données chiffrées (objectives), qui ne font, mois après mois, que confirmer ce qu'il affirme depuis si longtemps.

En plus, à la fin de la conférence/débat, lorsque tout le monde ou presque est parti, j'ai pu échanger un peu avec lui au sein d'un cercle restreint.
Bon, première chose, le cycle capture/valorisation  du CO² que je cite depuis quelques jours, malgré tout ce que le principe de capture de ce polluant peut avoir, subjectivement parlant, de séduisant, ne résiste pas deux secondes à la réalité comptable.

L'urgence, c'est de consommer moins... en consommant mieux! Attention, JMJ ne dit pas qu'il faut se restreindre, quoique, mais que, quitte à avoir des envies, autant qu'elles soient faites de manière à ne pas gaspiller l'énergie, et si on utilise de l'énergie, qu'elle soit la moins issue des ressources fossiles. Point.

Je l'avais déjà précisé, JMJ a de l'humour, beaucoup.

Comme un show man, il anime la soirée avec vivacité, une pique par ci une autre par là. .

Toujours justifiée, il va sans dire, il ne fait pas dans le jeu de mot gratuit, il appuie là où ça fait mal, on rit de nos propres travers.

Bilan des choses, à mon niveau, je dois plus travailler sur mon véhicule individuel à faible empreinte carbone que sur les cycles de production d'énergie dont les principes ne sont pas économiquement viables... actuellement.

Si je dois développer des principes de production d'énergie, ce sera plus pour me dire, je sécurise mon approvisionnement plutôt que j'économise de l'argent et de l'empreinte carbone avec ceux-ci, sachant que l'énergie actuellement disponible est, tous comptes faits, très peu onéreuse.

Quand on se plaint de nos différentes factures, on a tort, on ne paye pas tant que cela.

Bilan de la soirée, je vais réorienter légèrement mes travaux, changer leurs perspectives, garder malgré tout un peu de prospective pour plus tard, il faut toujours avoir quelques coups d'avance, comme aux échecs, mais savoir placer efficacement ses efforts, dans le meilleur timing.

Science + gestion pertinente, = efficacité

A+

Performance énergétique énergie rendements entreprise 2.0 management participatif

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×