études

Petit break dans mes travaux, analyse de fond, suite

Analyse stratégique et gestion de mon projet III.

  Comme mon billet d'hier a eu quelque succès, m'attirant même de nouveaux followers sur Twitter (bienvenue à vous), je pense qu'il est juste de développer un peu plus mon projet de bateau tanker d'eau.

En effet, cette idée m'est venue suite à ma cellule de veille technologique qui me permet d'associer différentes pièces comme dans un puzzle pour prouver que ce projet peut, dès à présent, être lancé, avec une crédibilité économique.

Je rappelle en quelques mots le principe:

Là où l'eau est un danger, inondations par exemple, le problème est de savoir où rejeter l'eau en excès. L'actualité montre que plusieurs activité sont impactées par ces perturbations climatiques. La pêche est l'une d'entre-elles. Comme de toutes manières, vu la raréfaction des bancs de poissons, de nombreux marins se trouvent dans une situation pénible (je sais, j'use d'euphémismes), pourquoi détruire des navires encore en état de marche alors que leur capacité de charge et leur tirant d'eau limité peut avoir une utilité:

Remontant les cours d'eau jusqu'au point où la salinité est nulle, ils peuvent devenir des pompes, des éponges à crues.

Revenus au port, le contenu sera transféré à des tankers trop petits pour le transport de fret mais, eux aussi, aptes à naviguer. Ces bateaux seront transformés en des usines de traitement de l'eau, comme des stations d'épuration mobiles.

Le temps de leur trajet à destination des zones déficitaires (par exemple la Californie ou le Sahel, l'Australie...), ces navires ont toute latitude pour décanter leur chargement, filtration thermique (lentilles de Fresnel, thermo syphon) ou mécanique (nanotubes cf. ISS ou bouteille filtrante #Arte/futuremag) avec différents niveaux de filtration suivant que l'on désire de l'eau pour l'irrigation ou la boisson humaine et animale.

Les résidus sont tout à la fois des limons, des métaux à l'état de particules et, certes aussi des polluants.

Les deux premiers produits cités sont immédiatement valorisables, pour l'agriculture et l'industrie. Les troisième peut être transformé, les exemples ne manquent pas, plastiques convertis en pétrole, conversion de certains polluants en éléments « neutres » par traitement « agricole » (usage des fongus).

Bref, toute la cargaison peut se trouver utile une fois arrivée au port de destination.

Une forme de méthanisation peut même servir comme carburant pour le navire, suffit de le faire passer du fuel au gaz pour sa motorisation.

Nous pouvons envisager même une étape supérieure: Faire des navires des véhicule fonctionnant à l'hydrogène carburant. En effet, l'hydrogène a des performances trois fois supérieures aux carburants « classiques ». Sur ma voiture, aux beaux jours (températures minimales nécessaires), un bocal d'électrolyse aux électrodes rapprochées me fournir du gaz carburant très économique (l'eau distilée est beaucoup, beaucoup moins chère que l'essence).

Donc, sur le navire, « dopage » du carburant méthane par ce biais (système HHO pour vos recherches de données) voire, là est une de mes lacunes, si cela existe, séparation du mix oxygène hydrogène par nanofiltre mécanique pour créer pour la filière pétrolière du gaz de type butane en mixant l'hydrogène avec de la capture de co² comme le font les ingénieurs à Stutgart.

Autre débouché, autre valorisation, autre usage utile.

Les produits et sous produits pourront être déchargés au port de destination via des conteneurs en bio composites (neutres) dont la production peut être déléguée à des pays émergents à la recherche de débouchés pour leur production de jute, lin, fibres de cactus ou des pays développés, ces fibres rustiques étant d'excellents dépolluants des sols (nitrates).

Donc, toute une industrie peut bénéficier de ce projet en mettant à une échelle de dimension suffisante des projets de laboratoires en attente de développement.

La production de carburants est aussi une solution pour certains besoins spécifiques autrement moins polluant que la fracturation si décriée.

Bref, tout le monde à y gagner dans l'affaire...

Je récapitule:

Valorisation de bateaux non rentables par reconversion, avec emplois conservés à la clé (marins, chantiers navals)

Réequilibrage des fournitures en eau des différentes zones géographiques en tension hydrique, et cela sur toute l'année, du fait des inversions des saisons suivant les hémisphères.

Disponibilité de minéraux, carburants et métaux sans créer de nouvelles mines ou forages, et cela sur une longue période de temps (valorisation, cogénération).

Mission de service public en intervenant sur zones sinistrées en pompant les excédents là où c'est nécessaire.

Les matériels existent. Les technologies aussi. Les moyens humains, n'en parlons pas.

Les financements?

Actuellement, les fortunes, les liquidités dirons nous pour faire un jeu de mots, sont dans des régions souvent frappées par les conflits météorologiques. Les directeurs de la Silicon Valley sont victimes de la sécheresse, limitant les apports en énergie (barrages au plus bas) pour refroidir leurs datas centers, si ce n'est pas, tout simplement pour irriguer les champs qui leur donne de quoi manger, l'eau à leur robinets...

Donc, si ce projet crée sur la base d'un pool industriel où tout le monde, je dis bien tout le monde est gagnant, est mis en route, nous créons des emplois, sauvons des vies, participons à la transition énergétique tout en limitant les tensions sociales qui nous menacent.

Et, je le rappelle, les outils sont à notre disposition, aujourd'hui même.

A suivre...

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

Strategic analysis and management of my project III .

   As my post yesterday was a success, drawing me even new followers on Twitter ( welcome to you ), I think it is fair to develop a little more my boat project tanker water .

Indeed, this idea came to me after my cell technology intelligence that allows me to combine different pieces like a puzzle to prove that this project can now be launched, with economic credibility.

I recall briefly the principle :

Where water is a danger, such as flooding, the problem is where to reject the excess water. The news shows that several activities are affected by these climatic disturbances. Fishing is one of them. As in any case, given the depletion of fish stocks, many sailors are in a difficult situation ( I know, I use euphemisms ), why destroy ships still in working condition when their capacity and pulling their limited water may prove useful :

Up rivers to the point where the salinity is zero, they can become pumps, sponges floods.

Returned to port, the contents will be transferred to tankers too small for freight but also capable to navigate. These boats will be transformed into plants water treatment, such as mobile treatment plants.

The time of their path to deficit areas (eg California or the Sahel , Australia ... ), these vessels are free to settle their loading, thermal filtration ( Fresnel lenses , thermo siphon ) or mechanical ( nanotubes cf. ISS filter or bottle # Arte / futuremag ) with different levels of filtration following the desired water for irrigation and human and animal drink.

All residues are both stringers, metals in the form of particles, certainly also the pollutants.

The first two products mentioned are immediately valuable for agriculture and industry. The third can be transformed, the examples are not lacking, converted oil plastics conversion of certain pollutants into " neutral " to " agricultural" ( use of fungi ) processing elements.

In short, all the cargo may be useful once arrived at the port of destination.

A form of biogas can even be used as fuel for the ship, just the passing of gas to fuel its engine.

We can even consider a higher stage : Making vessels vehicle running on hydrogen fuel. Indeed , the performance of a hydrogen three times the fuel "classical". On my car, on sunny days ( minimum temperature necessary ), a jar of electrolysis electrodes spaced provide me very economical fuel gas ( distiled water is much, much cheaper than gasoline).

So on the ship, "doping" fuel methane through this ( HHO system for your research data ) or, there is one of my weaknesses, if any, separation of hydrogen oxygen mix nanofilter mechanics to create for the industry oil gas butane by mixing hydrogen with the capture of co ² as do engineers in Stutgart .

Another outlet, other recovery, another useful purpose.

Products and by-products can be unloaded at the port of destination via containers bio composites ( neutral ) whose production can be delegated to emerging research opportunities for their production of jute, flax, cactus fibers or countries developed, these rustic fibers are excellent for de-polluting soil (nitrates ) .

So an entire industry can benefit from this project by a scale of sufficient size laboratory projects awaiting development .

Fuel production is also a solution for some other less polluting than fracturing so decried specific needs.

In short, everyone will win in the case ...

I recapitulate :

Valuation of unprofitable conversion boats, with jobs kept the key ( marine , shipyards ).

Rebalancing water supplies different geographical areas moisture stress, and this throughout the year, due to seasonal reversals following the hemispheres .

Availability of minerals, metals and fuels without creating new mines or wells, and this over a long period of time ( recovery, cogeneration).

Public service mission by intervening in areas affected by pumping excess where necessary.

Materials exist. The technologies also . Human, not talking .

Funding ?

Currently, fortunes, cash, « liquidities » are in areas frequently affected by weather conflicts. The directors of the Silicon Valley (Google, Apple, Twitter etc...) are victims of drought, limiting energy intake (dams to lowest) to cool their datas centers, if this is not simply to irrigate fields which gives them something to eat, the water in their taps ...

So if the project created on the basis of an industrial pool where everyone, and I mean everyone is a winner, is started, we create jobs, saving lives, participate in the transition energy while limiting social tensions that threaten us .

And, as I recall, the tools are at our disposal today.

Stay tuned....

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day !

Archimède résoudra-t-il la transition énergétique? Premier bilan

Analyse stratégique et gestion de mon projet.

   Comme je l'ai dit dans mes publications sur FB: http://www.facebook.com/pages/Des-id%C3%A9es-pour-une-meilleure-gestion-des-technologies-vertes-actuelles/161519560570887?ref=hl je ne devais vous écrire un nouveau billet sur ce blog qu'à condition d'avoir véritablement des choses utiles à dire.

Ce sera donc fait aujourd'hui.

Je pressentais quelques avantages certains dans mon concept, il me fallait les synthétiser.

L'actualité météorologique de ces derniers jours aux U.S.A., cote est et ouest, la Grande Bretagne, certaines régions d'Asie, et, même en France m'a apporté des arguments de poids pour confirmer la pertinence de mes idées.

En effet.

Mon invention, pour ce que je puis en dire, a plusieurs atouts de poids.

Sa conception technique fait que toute la partie technique de production d'électricité est en hauteur. Pas de turbines au niveau du sol, les inondations monstrueuses que nous pouvons tristement contempler ici et là démontrent l'avantage de se situer au minimum à deux mètres (7 ft) au-dessus du sol.

Il est prévu que ces unités de production d'électricité seront confinées dans du bati sans qu'il soit nécessaire d'être dans une zone favorable au solaire ou à l'éolien. Valorisation de granges ou d'entrepôts désaffectés, donc d'un foncier qui nuit financièrement à son propriétaire.

Pour autant, que ces propriétaires ne s'attendent pas à devenir millionaires avec mon concept! L'électricité devant rester accessible à tous, son coût de production doit être aux normes du marché (pour la France, environ 8ct€/kw), chaque site ne produisant que quelques centaines de kw.

Mais sa répartition sur tout le territoire offre autant de sécurités d'approvisionnement pour le consommateur. En effet, entendre que, du fait d'une perturbation météorologique, des dizaines, voire des centaines de milliers de foyers sont privés d'électricité justement lorsqu'ils en ont le plus besoin, hiver ou canicule est, pour moi, une abomination.

Mon système, à priori, est conçu pour fonctionner de manière régulière, constante.

Ainsi, pas de chocs électriques sur le réseau par apports fluctuants via des sources très variantes tels que le font les autres systèmes, l'éolien ou le solaire.

Mes recherches mécaniques visent à créer un apport d'électricité verte en suivant le process des centrales « classiques ».

La gestion de cette électricité est ainsi parfaitement compatible avec les ambitions d'une bonne transition énergétique, coûts maîtrisés, fourniture régulée, en ajoutant une production au plus près du consommateur final.

Le prototype est en cours de finalisation. Dans quelques jours, je serai en congés de mon activité salariée, ce qui permettra une phase de tests sans bousculade, faute de temps.

Donc, des actualités vont vous parvenir dans peu de jours!

A suivre...

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

Strategic analysis and management of my project.

   As I said in my publications on FB: http://www.facebook.com/pages/Des-id%C3%A9es-pour-une-meilleure-gestion-des-technologies-vertes-actuelles/161519560570887?ref=hl I had to write a new post on this blog only if I really have useful things to say.

This will be done today.

I sensed some certain advantages in my concept, I had to synthesize .

The weather news these days in the U.S., east and west coast, Great Britain, parts of Asia, and even in France gave me strong arguments to confirm the relevance of my ideas.

Indeed.

My invention, what I can tell, has several advantages...

Technical design that all the technical production of electricity is high. No turbines at ground level , monstrous floods that we can contemplate sadly here and there demonstrate the advantage of being located at least two meters ( 7 ft ) above the ground.

It is expected that these units of electricity will be confined into buildings without needing to be in a favorable area to solar or wind power. Valuation barns or disused warehouses, so a land that night financially to its owner.

However, these owners do not expect to become millionaires with my concept! The electricity must remain accessible to all, the cost of production must be market standards (for France, approximately 8ct € / kw), each site producing only a few hundred kilowatts .

But its distribution throughout the country offers more security of supply for consumers. Indeed, to hear that, because of a meteorological disturbance, dozens or even hundreds of thousands of homes are without power just when they need it most, winter or heat wave is, for me, an abomination.

My system, is designed to work consistently, constant.

Thus, no electric shocks to the network by fluctuating flows through very sources variants such as are other systems, windmills and solar power.

My mechanical research aimed at creating a supply of green electricity in the following process plants "classics" .

The management of this electricity is fully compatible with the ambitions of a good energy transition, cost control, supply regulated, adding production closer to the final consumer.

The prototype is being finalized. In a few days I will be on vacation, allowing a test phase without jostling for lack of time.

So news will reach you in a few days !

Stay tuned....

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day!

Archimède résoudra-t-il la transition énergétique?

Archimède et la transition énergétique

   Dans le prolongement de mes billets précédents, et à force de regarder des conférences mathématiques et physiques, j'en arrive à des questionnements logiques que seuls des mathématiciens de qualité, voire des physiciens amateurs de puzzles pourraient trouver « amusants» à résoudre.

Pour autant, l'avancée dans les nano technologies fait que la question peut se poser sans que cela reste forcément du domaine de la recherche fondamentale.

Voici la question:

Imaginons un homme seul dont le métier est de secouer les oliviers. Il sait parfaitement donner les mouvements pour que, à force d'osciller, l'arbre ait ses fruits qui chutent, la force étant à un certain point suffisante pour tout ébranler.

Mettons cet homme au pied d'une tige longue, longue en nano tube, bien arrimée au sol, créant un point d'appui fiable.

Sa main est assez grande pour saisir cette tige, mettons du diamètre d'un javelot.

Il se met, gentiment, à exercer son travail, il secoue la tige.

Progressivement, par un phénomène de resonance, la tige oscille.

Nous sommes en pleine projection mentale, donc nous n'avons pas, actuellement à nous soucier de données crédibles, la tige fait 1000 mètres de long, donc, ici, de haut.

Au bout de 5 minutes, compte tenu de la force moyenne d'un bras humain, quelle sera l'amplitude de la pointe de la tige, quelle sera la vitesse atteinte par cette pointe dans son déplacement?

Et, de là, quelle énergie pourrait être potentiellement produite par une petite hélice placée à cette pointe de la tige?

Nous sommes dans la loi des grands nombres, dans des valeurs exponentielles du fait de la longueur de la tige mais je me pose la question absurde qui est celle-ci?

Dans ce cas de figure, est-ce qu'un homme pourrait par cet effet de levier, créer assez de lumière pour alimenter sa maison, son quartier, une ville ou plus encore?

Pour des contraintes de resistance, la tige serait forcément constitué du matériau le plus solide, en carbone pur combiné comme on la fait actuellement... en laboratoire!

Comme je suis un Candide des sciences, j'ignore un certain nombre de choses:

Le matériau choisi peut-il résister structurellement à une telle dimension?

Ou bien, s'effondrerait-il sur lui-même?

Ce qui modifie de facto un paramètre, la taille maximale possible d'une tige pour l'expérimentation en situation « réelle » sachant qu'à la base, elle doit être préhensiles.

Deuxièmement, quelle sera, dans un même temps sa flexibilité?

Parfaitement rigide, nous n'aurions aucun déplacement à la point de l'objet, rien d'exploitable.

A l'inverse, trop flexible, la pointe, par la courbure de la tige, toucherait le sol, interdisant tout autant l'expérience, et, par là même, son exploitation.

Donc, correction possible, pour que l'expérience soit possible, sachant les capacités mécaniques du matériau et son diamètre déterminé au sol, imposé par le fait qu'un être humain puisse le saisir d'une main, quelle serait la longueur optimale de cette tige pour entrer en adéquation entre le principe de la tige secouée et son déplacement « utile » à la pointe?

Cette expérience sera, faite par un jour de temps calme, sans vent turbulent et sans risque orageux, pour que notre cobaye ne soit point connecté à un immense paratonnerre!

Est-ce que ce problème peut séduire quelque mathématicien ou physicien?

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

Archimedes and the energy transition

   In continuation of my previous posts, and strength to look mathematics and physics lectures, I come to the logical questions that only quality mathematicians or physicists puzzle fans might find "fun "

 to resolve.

However, the progress in nano technologies that the question may arise without necessarily remains in the field of basic research.

Here is the question:

Imagine one man whose job is to shake the trees. He knows to give the movements that force to oscillate , the tree has fruit that fall, the force being sufficient to a certain spot to shake everything.

Let this man at the foot of a long rod, long in nano tube, properly secured to the ground, creating a reliable fulcrum.

His hand is big enough to take this rod, let the diameter of a javelin.

He began, gently, to perform his work, he shakes his rod.

Gradually, by a phenomenon of resonance, the rod oscillates.

We are in the mental projection, so we do not have currently to worry about credible data, the rod is 1000 meters long, so here high.

After 5 minutes, considering the average strength of a human arm, what is the amplitude of the tip of the rod, what is the speed reached by this point in its movement ?

And from there, which power could potentially be produced by a small propeller placed at the tip of the rod ?

We are in the law of large numbers in exponential values ​​due to the length of the rod but I wonder absurd question is this?

In this case, is it a man could by this leverage, create enough light to power his home, neighborhood, city or even more ?

Resistance to stresses, the rod would necessarily be made ​​of the strongest material, combined with pure carbon as is currently able to be made in ... laboratory !

As I am a science Candide, I did not know a number of things :

The selected material can he resist such a structurally dimension?

Or, it would collapse on itself ?

Which modifies de facto one parameter, the maximum possible size of a rod for experimentation in a situation "real" knowing that the base must be prehensile.

Second, what will be, at the same time its flexibility ?

Perfectly rigid, we would have no movement in the point of the object, nothing usable.

Conversely, too flexible, the tip, because the curvature of the rod, touch the ground, so no operation aviable.

So correction possible for the experience to be possible, knowing the mechanical capacity of the material and determined ground diameter, imposed by the fact that a human being can grasp with one hand, what is the optimum length of this rod to enter the matching principle and its displacement rod shaken "useful" to the tip ?

This experience will be made ​​by a calm day without wind and without turbulent thunderstorm, so that our guinea pig is point connected to a huge lightning !

Is this problem can seduce any mathematician or physicist ?

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day and see you soon!

Lire la suite

Un challenge pour labos!

Je veux être un cobaye!

   Lors du dernier billet sur ce blog, j'avais évoqué le « talent » des sourciers. Aujourd'hui, je suis à la recherche... de chercheurs!

Depuis l'age de huit ans, je travaille sur certaines capacités personnelles, que des outils actuels pourraient analyser: Ce que certains appellent le don de magnétiseurs.

A force de travailler dessus, j'en suis venu à déterminer les conditions du phénomène.

Un, il s'agit d'induction.

Deux, cette induction pourrait ne pas être soumis à des limitations de distance.

Trois, les différentes phases du cerveau pourraient contrôler ces phénomènes. (Ondes alpha, béta...)

Donc, pour confirmer cela, je propose de faire office de cobaye pour des mesures objectives.

Un gaussmètre pourrait mesure le champ d'induction.

Deux, un électroencéphalogramme pourrait, en même temps, mesurer l'activité du cerveau, voire, s'il le faut, passer par un IRM.

Si nous avions la possibilité de réaliser ceci, nous pourrions avoir des données objectives, et les reproduire artificiellement.

Ainsi, nous pourrions définir un champ d'applications diverses utiles:

Transmission d'énergie à distance, électricité sans fil comme on le fait déjà à titre expérimental, avec une base valide et multi variable.

Développer des énergies renouvelables 24/24 économiques en référence à mon précédent billet.

Dans le domaine médical, trouver des appareillages faible puissance pour le diagnostic et les soins à faible effet secondaire pour le patient.

Etc...

Donc, pour plus de commodités, si nous avons à Tours et ses environs, les moyens de réunir les matériels et opérateurs compétents, je suis volontaire pour passer les tests.

Des réactions?

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

I want to be a guinea pig !

   In the last post on this blog, I mentioned the "talent" of dowsers.

Today, I 'm looking ... for researchers !

Since the age of eight, I'm working on some personal capacity as current tools could analyze : What some call the gift of hypnotists (Is that term correct?).

A force working on it, I have come to determine the conditions of the phenomenon.

One, there is induction .

Two, this induction may not be subject to distance limitations.

Three, different phases of the brain could control these phenomena. ( Waves alpha , beta ... )

So to confirm this, I propose to act as guinea pigs for objective measures.

Fist, a Gauss meter could measure the induction field .

Second, an electroencephalogram could simultaneously measure brain activity or, if necessary, through an MRI.

If we were able to achieve this, we could have objective data and reproduce artificially.

Thus, we could define a field of useful applications range Energy transmission distance, wireless electricity as is done on an experimental basis with a valid and multi variable.

Develop renewable energy 24/24 economic in reference to my previous post.

In the medical field, find low power devices for the diagnosis and care of low side effects for the patient.

Etc ...

So, for convenience , if we have at Tours and its surroundings, how to gather materials and skilled operators, I volunteered to take the tests.

Any reactions ?

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day and see you soon!

Happy Friday for both of you!

Thank's God it's friday!

   Ce titre en anglais est là pour remercier encore les nombreux visiteurs étrangers qui me lisent et évoquer en même temps un film à succès de ma jeunesse.

Le vendredi, le coeur est plus léger, le repos arrive et pour beaucoup, c'est même un soulagement quand les épreuves les plus diverses ont pu nous tomber dessus.

Donc, je suis heureux que ce vendredi arrive, pour tous.

Je vous donne un lien qui va vous faire plaisir, tout en étant une performance technique de haut vol.

http://24hoursofhappy.com/

Cette vidéo est à la fois le meilleur et la pire des choses.

24 h dans L.A., plus de 300 personnes, parfois connues, souvent anonymes, plus Farrel Williams lui-même dans l'interprétation d'une chanson qui n'a pas fini de vous trotter en tête, une rengaine qui risque de vous marquer pour la journée!

Et, quand je dis 24 h, c'est réellement le cas, une vidéo qui dure la journée entière! En plus, elle est interactive...

Comme de mon coté je travaille sur la prolongation d'autonomie pour véhicules... un clip illimité, positif dans son message, qui a illustré un dessin animé français... le lien est tout trouvé.

Sinon, ça y est! Le premier prototype est lancé! Avec mes partenaires, nous avons passé commande des matériaux nécessaires, que nous devrions recevoir en début de semaine prochaine...

Bonne fin de semaine à tous, le plus « happy » possible!

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

Thank's God it's friday !

   The English title is still there to thank the many foreign visitors who read me and talk at the same time a blockbuster movie of my youth.

On Friday, the heart is lighter, the rest comes and for many, it is a relief when even the most diverse events have fallen on us.

So I am pleased that this Friday happens to everyone.

I give you a link that will make you happy, while being a top-flight technical performance .

http://24hoursofhappy.com/

This video is both the best and the worst of things.

24 hours in LA, more than 300 people, sometimes known, often anonymous, more Farrel Williams himself in the interpretation of a song that has not stopped you trot head, a refrain that cause you to mark the day!

And when I say 24 hours , this is actually the case, a video that lasts the whole day! In addition , it is interactive ...

As my side I'm working on the extension of autonomy for vehicles ... a positive unlimited clip in his message, which illustrated a French cartoon ... the link is found .

Otherwise, this is it! The first prototype is launched! With my partners, we have ordered the necessary materials, we should receive early next week ...

Good weekend to all, the most " happy " as possible !

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day and see you soon!

News, fresh news!

En avant!

   Onze jours sans publier quoi que ce soit et, pour autant, des visites en hausses. Je crois que d'être par politesse, passé en bilingue m'a attiré un nouveau lectorat, bienvenue à vous nouveaux visiteurs!

Je l'ai déjà dit, l'absence de publication ne signifie pas être à l'arrêt, mais, au contraire, être très pris pour ne pas matériellement, avoir le temps de rédiger mes billets proprement.

Mon premier prototype est toujours en voie d'exécution, paperasserie...

Pour autant, le concept que je compte développer est appelé à un grand succès car des demandes spécifiques viennent à moi. Domaine alimentaire, logistique etc... Donc, en attendant de modéliser le premier modèle, j'étudie les réponses aux demandes particulières et prépare ainsi les étapes suivantes du développement de mon objet.

Quand on a accumulé tant de savoirs, ces problématiques ne me prennent pas beaucoup de temps, il me reste donc la capacité d'étudier d'autres concepts.

Pour mon véhicule individuel « propre », « vert », le process avance bien aussi, avec, rien de bien surprenant pour ceux qui me connaissent, de l'originalité créatrice.

Je hais la fibre de carbone, ce noir est trop réducteur, on croirait revenir à la création de la Ford T. « Vous pouvez l'avoir en n'importe quelle couleur, tant qu'elle est noire! »

Donc, les bio composites offrent un potentiel non soupçonné, la personnalisation.

Si l'on utilise une fibre textile, on peut, mécaniquement, jouer sur les vertus du tissage ou du tricotage. Mais, aussi, via la teinture, définir des motifs adaptés au marché local. En effet, un véhicule est « adopté » par son acheteur. Alors, si l'esthétique du véhicule a le « look » des ses choix vestimentaires, un lien affectif se fera d'autant plus facilement.

Imaginons une voiture à l'aspect toile écrue ou pied de poule, voire jacquard, vichy etc...

J'ai pensé à cela car j'ai noté que des femmes me lisaient et je me sis dit qu'étant de plus en plus prescriptrices dans l'achat d'un véhicule, elles sont désireuses de s'identifier à l'objet par assortiment du conducteur au support du transport.

De plus, les tissus pour les bio composites ayant (cellulose) la capacité d'être thermoformables, on peut constituer des sandwichs qui par collage, composent des ensembles solides et légers, voire très bien insonorisés.

Alliance de l'esthétique et des performances techniques, production locale (circuits courts) que demander de mieux!

J'ai noté aussi que je ne suis pas le premier à vouloir créer ce type de véhicule et que, jusqu'à présent, peu ou pas de réussite commerciale au rendez-vous.

Donc, comme je sais que l'on apprend de ses erreurs, on peut aussi apprendre des erreurs des autres.

Donc, un constat s'est imposé, le plus désagréable dans les projets proposés actuellement est la limitation de l'autonomie. Un véhicule thermique a une autonomie de 600 km en moyenne et si l'on veut séduire, on ne doit pas faire un modèle à 160 km, voire même d'une autonomie équivalente à la voiture actuelle. Les propriétaires n'aiment pas faire le plein ou brancher leur voiture en permanence. Donc, la démarche première d'un développeur et Tesla l'a bien compris, est d'avoir une facilité d'usage, un saut technologie qui tend à supprimer la recharge ou le plein de carburant. Donc, je travaille sur l'optimisation énergétique qui servirait à ne plus avoir à terme besoin de faire l'action de recharger sa voiture.

Do you eat what you cook?

Mes besoins deviennent les vôtres!

J'ai aussi en tête un aspect spécifique, la sécurité. La rigidité structurelle d'un véhicule est primordiale. Les vitrages sont autant de points de torsions et aussi des éléments de masse gênantes.

Donc, pour la visibilité arrière, sachant que je serai sans doute tenu à une forme ovoïde, j'ai pensé que une caméra connectée à un micro écran lcd serait la meilleure solution pour remplacer la lunette arrière et le rétroviseur central tout en conservant une sécurité maximale.

Voilà où j'en suis de mes développements...

Partenariats internationaux acceptés!

A bientôt!

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

Go Forward!

   Eleven days without publishing anything and, so far, the number of visits increases.

I think being out of politeness, past bilingual drew me a new readership, welcome to you new visitors !

I have already said , the lack of publication does not mean being stopped, but instead be taken not very materially, to have time to write my notes properly .

My first prototype is still being implemented, paperwork ...

However, the concept that I intend to develop is looking for a great success because of specific requests come to me. Food industry , logistics etc. ... So, until the first model to be done, I study the responses to specific requests and thus preparing the next steps in the development of my subject .

When you have accumulated so much knowledge, these issues do not take much time, so I still have the ability to explore other concepts.

For my personal vehicle "clean" , "green" , the process is going well too, with nothing too surprising for those who know me, creative originality .

I hate the carbon fiber, the black is too narrow, you'd go back to the creation of the Ford T. "You can have it in any color as long as it is black ! "

So, bio composites offer unsuspected potential customization.

If a textile fiber is used, we can mechanically play the virtues of weaving or knitting. But also through dyeing, define patterns adapted to the local market. Indeed, a vehicle is "adopted" by the purchaser . So if the design of the vehicle has the "look" of his clothing choices, an emotional bond will be even easier .

Imagine a car to look unbleached linen or houndstooth, jacquard or gingham etc ...

I thought about this because I 've noticed that women read me and I said that being located more prescribers in the purchase of a vehicle they are willing to identify with the object selection of the carrier sheet transport.

In addition, fabrics for composites with organic (cellulose) the ability to be thermoformed, can be sandwiches that by sticking up strong and light sets or very well soundproofed .

Alliance aesthetic and technical performance, local ( short circuits) that could not be better !

I also noticed that I 'm not the first to want to create this type of vehicle and, until now, little or no commercial success to date.

So, as I know that we learn from our mistakes, we can also learn from the mistakes of others.

So, one thing has become the most unpleasant in the currently proposed project is the limitation of autonomy. A thermal vehicle has a range of 600 km on average and if one wants to win, it should not be a model to 160 km, or even equivalent to the current car range . The owners do not like to fill or plug in their car at all times. So, the first step for a developer and Tesla understood it, is to have ease of use, a technology leap that tends to suppress charging or refueling . So I work on energy optimization that serve to not have to need to run the action to reload his car.

Do you eat what you cook ?

My needs become yours !

I also have in mind a specific aspect of security. The structural rigidity of a vehicle is paramount. The windows are all points of twists and also elements of disturbing mass.

So for rear visibility, knowing that I 'll probably be held in an ovoid shape , I thought a camera connected to a micro LCD screen would be the best solution to replace the rear window and the rear-view mirror while maintaining security maximum .

That's where I am with my developments ...

International partnerships accepted !

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day and see you soon!

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles!

Biorythmes.

   Vous le savez, la vie est constituée de cycles, de variables. Le silence récent sur ce blog était provoqué par une actualité prenante qui m'a éloigné de vous.

Mais c'était pour de bonnes, d'excellentes raisons.

J'ai eu l'agrément pour la réalisation d'un premier prototype d'une de mes inventions.

Désormais, c'est la mise en place de ce prototypage qui va me prendre une partie de mon temps libre. Le plus fastidieux, nous sommes en France, est de définir la forme administrative de la paperasse qui accompagne ce process!

Mais je suis déterminé et créatif, donc, ce sera fait dans les meilleurs délais.

De plus, ce produit que je vais tester peut avoir de nombreux débouchés, donc, je suis d'autant plus motivé.

A priori, tout devrait bouger assez vite à partir de mardi prochain.

Sinon, je suis toujours à songer à mon véhicule individuel et à la participation de mon fablab (Funlab de Tours) pour son développement. Je travaille et étudie beaucoup sur les phénomènes parasites en aérodynamique, couche laminaire, phénomènes de frein et d'enroulement, équivalence dans la nature et solutions développées par l'univers du vivant.

A bientôt!

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

Biorhythms.

   You know , life consists of cycles, of variables. The recent silence on the blog was caused by news that involved me away from you .

But it was for good, for really good reasons.

I got the approval for the construction of a first prototype of one of my inventions.

Now is the implementation of this prototype that will take me some of my free time.

The most tedious, we are in France, is to define the shape of the administrative paperwork that accompanies this process !

But I am determined and creative, so it will be done as soon as possible .

In addition, this product I 'll test can have many opportunities, so I 'm even more motivated.

In theory, everything should move quickly from next Tuesday.

Otherwise, I 'm still thinking about my personal vehicle and the participation of my fablab ( Funlab Tours) for its development.

I work and study hard on interference phenomena in aerodynamics, laminar layer, phenomena and brake coil, equivalent in nature and solutions developed by the world of the living .

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day and see you soon!

Bilan du w.e., développements

L'avenir? Le shareware industriel. R.T.F.M.!

   Hier, je vous avais conté mon projet de véhicule individuel, non encombrant, à empreinte carbone réduite etc... et, faute de temps, je n'avais pas pu déployer tout mon argumentaire.

Donc, je me dis, pendant mes heures de travail, quel prix pour un tel objet?

Si j'ai trouvé un prix « psychologique » pour le marché français, très vite, j'ai réalisé un certain nombre de choses, des effets de causes à conséquences, en cascade, me rappelant des souvenirs industriels, économiques etc... Bref, une théorie basée sur les nouvelles tendances de communication/production m'a fait imaginer ce que je vais vous développer ci-dessous:

Mon véhicule, vous vous en doutez, est un marché de niche.

Ce qui signifie faible part de marché sur un secteur géographique donné, mais multiplié par autant de zones à travers le monde.

Des leaders pourraient vouloir en priorité cet objet par le désir qu'il procure, avec l'impatience qui accompagne des sentiments intenses.

Des « followers » auront, eux, par souci d'identification sociale, l'envie exacerbée de copier les leaders.

Le gros du marché pourrait, dans un deuxième temps, si la pertinence économique du concept se confirmait, entrer dans ce marché.

Mais, pour autant, les investissements considérables de la réalisation d'un outil industriel apte à fournir au niveau mondial des volumes réduits à l'échelle locale est une absurdité.

Donc, comment résoudre ce point de blocage structurel?

D'autre part, le client de Scandinavie n'a pas les mêmes attentes que le client californien, sud africain, chinois etc...

Les normes d'homologations ne sont pas non plus les mêmes suivant les pays.

Un cerveau, c'est un peu comme la terre, c'est un milieu fermé avec ses limitations.


Si vous ne le savez pas encore, je suis membre du Fab Lab de Tours (Fun Lab) et hier soir, je découvrais l'ergonomie du logiciel Blender.


Comme dans un cocktail, les pièces distinctes, très différentes, se sont combinés pour arriver à ceci:

J'ai imaginé que le prix psychologique pour le marché français serait de 1 000 €.

Pourquoi?

Car il représente l'économie de carburant réalisé sur une année si le propriétaire faisait, sans efforts (pas de pédales), avec le confort « utile » (carrosserie, GPS, auto-radio, compteur de vitesse remplacé par le smartphone, gestion thermique « passive », manoeuvrabilité extrême, temps de trajet réduit, parking facilité, performances suffisantes pour les trajets ville/route (j'exclus l'autoroute) etc...), 10 000 km/an.

La voiture « classique » servant à ce qu'elle est à priori faite pour:

Les courses,

les vacances en famille,

le transport scolaire.

Mais, là, s'est posé de ce qu'est le prix psychologique.


Le prix du carburant, suivant les pays est plus variant de par le niveau de taxes que par le prix réel de la matière première.

Donc, 1 000 € en France ne signifiera pas la même chose ailleurs.

Cela peut être rapproché de l'indice Mc Do.

Des économistes ont constaté que les hamburgers de la marque avaient un prix en relation avec le pouvoir d'achat local.

Chaque pays a son prix.

Donc, les économistes ont fait de ces différences de prix un indice économique.

Le véhicule doit donc avoir un prix variant suivant le prix du litre de carburant.

Ce qui signifie que là où l'essence est peu taxée, il est quasi impossible de vendre mon véhicule.

De plus, je l'ai dit plus haut, chaque consommateur a des besoins spécifiques, influencé par le tissu routier local et la météo.

Là est venue ma seconde idée.

Les Fab Labs, disséminés à travers le monde, sont au plus près du consommateur final et savent les particularités de consommation locales.

Les Fab Labs sont composés d'esprits divers, de compétences multiples, de curiosité maladive, de créativité extrême et hyper réactive, d'outils de pointe, de locaux adaptatifs, et, surtout apôtres de l'Open Source, des freewares et sharewares.

Donc, si le concept de base, réalisé au sein d'un Fab Lab avec les outils disponibles, logiciel de C.A.O., des outils tels que découpe numérique et imprimantes 3D etc... a une conception adaptative, chaque atelier à travers le monde peut modifier le concept de base pour le « placer » dans le cadre local (besoins, législation) avec ses propres outils logiciels et techniques, en "achetant" le "kit" de base avec tous ses calculs a transférer et adapter sur leurs propres équipements, les codes informatiques étant un langage commun.

Un nouveau type d'accord de licence, sans brevet mais en négociant sur le principe de la confiance respective, comme certains logiciels dont la version finale et aboutie est achetable à bas prix, peut créer une dynamique fabuleuse.

L'entité « locale » achète la licence, l'adapte à « son » marché, réalise en circuit court le produit final avec toutes les facilités pour personnaliser la production.

On ne parle plus de délocalisation, d'exportation mais d' hyper localisation personnalisée d'un concept industriel.

Ainsi, les Fab Labs, pour un investissement réduit peuvent se créer un chiffre d'affaire qui, via ses marges, finance d'autres travaux, ces mêmes travaux pouvant éventuellement suivre ce même réseau pour de nouveaux accords de licence... avec un temps de conception/diffusion réduit à son paroxisme!

Cela crée des emplois sur place, une économie la plus décarbonée envisageable, une philosophie économique basée sur les respect mutuel tout en ayant une réalité économique.

Donc, un produit de niche peut, pour autant, être rapidement diffusé, au prix « local », avec une main d'oeuvre locale itou, avec des spécificités techniques, une intelligence intrinsèque optimale puisque obtenue par le cumul de tous les cerveaux employés à travers le monde.

Le cerveau n'est plus un « territoire » fini, nous sommes dans une constellation d'intelligences.

Pierre Dac, un humoriste, donc un penseur, disait, « ne jamais remettre à demain ce que l'on peut faire faire par quelqu'un d'autre le jour même ».

Sa boutade devient une réalité, enfin, je le crois.

Rifkin, Jancovici et les physiocrates réunis, quel tableau!

Si cette idée vous plait, partagez la au maximum, FB, G+, Tweeter, vos correspondants sur les médias classiques, faites le buzz pour lancer la machine!

Merci.

A+

P.S. Tout dialogue peut se faire via jean-marc.doniat@laposte.net en français ou anglais.