gestion

I'm back!

Chers amis, bonjour!

 

      Me voici de retour!

De longues semaines sans publier est une faute grave. Publier n'importe quoi serait idiot. D'où mon absence.

Mais, aujourd'hui, j'ai la joie de vous raconter de bien belles choses.

Je suis présent sur les projets de la future Cop21http://votreenergiepourlafrance.fr/nouvelle-generatrice-verte-stirling-hyperfroid-9224/

Ce même projet, ainsi que trois autres sont "pris en charge" par un architecte de renom qui va présenter ces "bébés" à des partenaires potentiels.

Je fus l'objet d'un reportage dans la presse locale, et cela m'a permis d'obtenir une, voire plusieurs conférences à présenter dans les jours qui viennent: 

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Environnement/n/Contenus/Articles/2015/07/21/Un-drole-de-fou-pensant-2410062

Bref, je n'arrête pas, et ce n'est qu'un début, donc je suis très heureux en pleine forme!

A bientôt!

Communiqué

Une information de base pour nos échanges

   Je rappelle que je suis disponible pour des collaborations techniques avec des entreprises à la recherche d'innovations sans engagement professionnelles du type CDI.
Je propose mes périodes libres de mes journées comme apporteur d'idées, consultant pour vos laboratoires de R & D ou vos échanges avec le monde universitaire.
Une rémunération modeste de ce temps "utile" permet de lancer des projets au moindre risque.
Ensuite, une commission de 0,1 % sur le C.A. développé sera notre "monnaie d'échange", preuve de ma force de conviction sur mes créations.
Mes axes de travail qui vont vous plaire:
L'énergie à coût fixe (amortissement) pour "lever" une variable de vos comptabilités.
Valorisation de "nuisances" pour en extraire des produits à forte valeur ajoutée (projet sables du désert, filière 0% carbone).
Biocomposites vus en tant que concept global, de leur production locale envisagé comme régénérateur des sols pollués, usages spécifiques du fait de leurs capacités mécaniques supérieures en opportunités aux fibres synthétiques, usages en fin de vie du cycle produit...
Energie de l'Espace en "profitant" du 0° Kelvin pour les appareils et modules en orbite ou en sondes spatiales...
Retournement des contraintes techniques des cellules photovoltaïques via un "judo mental" pour en optimiser les performances tout en les rendant quasiment imperceptibles via de simples règles de géométrie/optique.

Tout établissement intéressé peut me joindre via mon adresse mail jm.doniat@gmail.com...

A fond les manettes!

Débordé! Et c'est tant mieux!

   Je reviens!

Ces dernières semaines sont de pures périodes de folie. Mon travail salarié est assez prenant mais ce n'est pas la raison principale de mon absence.

Non, en réalité, c'est mes projets de novembre prochain qui m'ont éloigné de ce blog.

En trois jours, je dois assurer à la fois une session de formation sur les tablettes et smartphone sur toute une journée, sur la base de rencontres d'environ 20/30 minutes ciblée grand-public et, aussi, une conférence de quatre heures sur les ENR cette fois-ci à un public d'élèves ingénieurs de l'Université de Tours.

Comme je veux en profiter pour rendre ce dernier support de communication dynamique, il me faut faire un travail de fond. Réunir les dernières informations disponibles, réaliser une analyse détaillée sur cet univers si diffus (quelle énergie finale, quelle source d'origine, quelle acceptation de la part des diverses populations, cycles économiques etc...) pour faire que les ENR soient « intelligibles ».

Le but final étant de présenter mes propres propositions et voir si elles peuvent trouver un accueil favorable en vue d'une expertise/développement à très court terme.

Donc, la partie finale est conséquence du travail en amont, crédibilité oblige.

D'où mon absence sur ce blog.

Ce qui n'a pas interdit une consultation régulière si je dois me fier aux statistiques de fréquentation toujours élevées.

Le fait de rassembler, structurer de manière optimale ma pensée a eu d'autres avantages.

J'ai mieux structuré ma stratégie, et, de là, défini plus précisément mon calendrier des actions futures.

Telles des pièces détachées d'un kit industriel, j'ai conforté l'idée que je dois trouver de multiples acteurs économiques pour autant d'innovations différentes mais, pour autant, imbriquées les unes aux autres pour une stratégie globale qui touche au niveau macro-économique à des domaines extrêmement variés.

Je me trouve à impacter l'industrie de l'énergie (thermique, électrique...), l'industrie nautique, minière, la dépollution des mers, la conversion d'outils industriels, l'agriculture etc...

Ce qui est un peu dur à gérer pour une seule personne, vous l'admettrez!

Il est vrai que lorsque notre économie tournait, globalement, autour du pétrole, les choses étaient plus simples. La pollution était « secondaire », la chimie et les transport étaient satisfaites d'un approvisionnement simpliste.

Aujourd'hui la partie est plus complexe. On passe de la belotte aux tarots.

J'entends par là que les cartes sont plus nombreuses, les combinaisons augmentent de manière exponentielles.

Donc, être à la fois capable d'analyser et aussi de proposer des actions directes n'est pas aisé. Mais c'est mon ambition. Se limiter à donner des leçons n'apporte pas grand-chose. Proposer des idées qui ne reposent pas sur une vision réaliste de la situation actuelle et future est suicidaire.

La synthèse que je fais, et je simplifie à outrance, est celle-ci:

Nous sommes au sein d'un milieu fini, la Terre.

Durant des siècles, nous avons « tapé » dans les réserves avec gourmandise.

Foré, gratté, creusé, transporté, transformé...

Aujourd'hui, les réserves sont ou très réduites ou très coûteuses à exploiter.

Nos décharges, elles, regorgent du fruit de notre travail antérieur.

Lavoisier va nous être utile pour illustrer mon propos.

Rien ne se crée etc...

Donc, pour les matériaux, forcément, il faudra absolument fouiller dans nos poubelles pour récupérer les métaux, minéraux etc... avec l'avantage que ces gisements sont locaux, donc pour le plus grand bénéfice de nos balances commerciales.

Deux, le soleil, sous forme de photons, chaleur, flux des vents etc... est la solution à un milieu fini puisqu'il s'agit d'un apport extérieur!

L'hydrogène, sous forme simple ou combinée est une molécule capitale de notre avenir, de par sa disponibilité incroyable et ses capacités multiples.

Donc, l'avenir est radieux, et pour le faire émerger, il y a du travail pour énormément de personnes qualifiées ou non.

Une conclusion optimiste et non béate sera la brève chute de ce billet, le développement global étant réservé à ma conférence du 10/11 prochain.

Je ne sais pas si elle sera filmée et diffusée, si elle plaira, mais je travaille dessus comme un forcené et je suis hyper motivé, déterminé.

Voilà, c'est dit.

A+!

Big, not, giant business offer!

Recherche partenaires industriels s.v.p. Dans le B.T.P.!

   Pour mes lecteurs fidèles, vous le savez, la vision du documentaire consacré au sable sur Arte m'a interpelé et j'ai, je crois, trouvé une solution qui a de nombreux avantages, tant en termes de coût, d'efficacité, de durabilité et, aussi, de conséquences positives en terme d'écologie et de développement macro-économique à plusieurs niveaux.

Dans ce billet, je n'exposerai pas le système physique ou mécanique de ma création, c'est l'objet de l'accord de licence que je souhaite passer avec des partenaires industriels, mais tout le business plan et ses conséquences positives.

Les métiers de la construction au sens large a besoin de sable.

Les gisements classiques, sable de mer, sont en voie d'épuisement.

Les déserts sont composés de sables impropres en l'état.

Pour autant, les déserts s'étendent dangereusement (+ 600 000 km² en 50 ans, rien que pour le Sahara, ce qui correspond au territoire français, et même un peu plus).

Alors que l'Afrique devient un continent en réel développement, il est urgent de gérer au mieux les surfaces agricoles, pour une stabilité politique locale, basée sur la satisfaction des besoins de la population.

Rien que la surface citée plus haut correspond à un marché prodigieux (600 000 km²!), apte à satisfaire un marché sur bien des années.

Donc, l'aspect écologique primaire est de profiter d'une opportunité économique pour remettre des terres agricoles à disposition.

Le verdissement des territoires libérés est aussi un gage de conditions de travail acceptables pour les nombreux employés de ces futures sablières du désert.

Dans les aspects stratégiques de mon projet, je vous propose de regarder de près une carte du Sahara.

Saharacarte1

On peut voir aisément que ce territoire-continent est idéalement positionné pour alimenter le marché mondial.

Ses ouvertures sur l'Océan Atlantique, mer Méditerranée, Canal de Suez et Océan Indien sont autant de portes sur les clients du monde entier.

De plus, cela offre des possibilités de grignotage sur toute la périphérie de ce désert, d'offrir du travail et du développement économique pour autant de pays concernés.

Le chiffre d'affaire, ne l'oublions pas, se chiffre en milliards...

Mon système technique est 0% carbone.

Certes, le transport, lui, ne l'est pas mais le verdissement conjoint de mon process compense le CO² émis en logistique.

Le marché du sable est stratégique tant au niveau des infrastructures (construction, route) que pour le tourisme (plages a reconstituer) que pour la cosmétique, l'électronique etc...

Rendons au sable du désert ses potentialités économiques et chacun, oui, chacun des êtres de notre planète en bénéficiera.

Vous pouvez me contacter via mon adresse mail: jm.doniat@gmail.com

Merci de m'avoir lu.

I'm looking for industrial partners in the construction industry please!

   To my loyal readers , you know, the vision of the documentary about the sand on tv (Arte) heckled me and, I think, found a solution that has many benefits, both in terms of cost, efficiency, sustainability and also positive consequences in terms of ecology and macro-economic development at various levels.

In this post, I will not expose the physicals or mechanicals facts of my creation, This system is subject to the license agreement that I would go with industrial partners, but the business plan and its positive consequences.

The construction trades wider needs sand.

Conventional reservoirs, sea sand, are depleted.

The deserts are composed of sands unfit state.

However, deserts are expanding dangerously (+ 600 000 km ² in 50 years, just for the Sahara, which is the French territory, and even a little more).

While Africa is a continent in real development, it is imperative to better manage agricultural land for a local political stability, based on the needs of the population.

Just the surface mentioned above is a prodigious market ( 600,000 km ² ! ) Capable to satisfy a market for many years.

Therefore, the primary ecological aspect is to enjoy an economic opportunity to put agricultural land available .

The greening of liberated territories is also a guarantee of acceptable working conditions for many of these future employees pits desert .

In the strategic aspects of my project, I suggest you look closely at a map of the Sahara.

Saharacarte1

One can easily see that the territory-continent is poised to power the global marketplace.

Openings on the Atlantic Ocean, Mediterranean Sea, Suez Canal and Indian Ocean are many doors to customers worldwide.

In addition, it provides opportunities for snacking throughout the periphery of the desert, to provide employment and economic development for many countries.

Turnover, do not forget, worth billions ...

My technical system is 0% carbon .

Certainly, transportation, is not but my spouse greening process compensates for the CO ² emitted by logistics.

The sand is a strategic market both in terms of infrastructure (construction, road) for tourism (beaches reconstitute ) for cosmetics, electronics etc ...

Let the desert sand its economic potential and everyone, yes, each of the beings of our planet will benefit.

You can contact me via my email address : jm.doniat@gmail.com

Thank you for reading me .

Laissez mijoter à feu doux...

La création c'est comme la cuisine!

   Hier, jour férié, pour certains!

Pendant que certains essayaient de trouver quelque chose à regarder à la télé pour meubleur leur temps libre, que d'autres essayaient vainement d'organiser un vide-grenier sous les averses, que, pour finir avec mes relations, installaient leur stand pour la Foire de Tours qui ouvre ce matin, quelques entrepreneurs se rendaient au café pour un apéro entrepreneurs.

Visiblement, les jours fériés ne sont pas leur "tasse de café" car nous étions très nombreux à nous réunir, échanger, refaire le monde!

J'ai eu un certain succès avec mon dernier projet, surtout quend j'ai parlé d'un C.A. potentiel à neuf chiffres....

Je laisse le sujet reposer un peu, d'où ma métaphore cullinaire en titre!

Ce matin, je me suis fait plaisir, en relevant sur un site nommé Bored Panda quelques pages de grande inspiration pour ceux qui aiment les détournements d'idées.

Vous pouvez les retrouver là:

https://www.facebook.com/pages/Des-id%C3%A9es-pour-une-meilleure-gestion-des-technologies-vertes-actuelles/161519560570887

et là:

https://www.facebook.com/pages/FactorYthon/276759825819151

Bonne lecture!

Sinon, je vais me remettre à la réalisation de notes de synthèse sur mes créations les plus séduisantes afin de pouvoir les présenter à de nouveaux décideurs.

Bonne journée!

Questionnements sur la transition énergétique...

Ca va péter!

   J'ai publié ce matin sur https://www.facebook.com/pages/FactorYthon/276759825819151 un éditorial que m'a inspiré un documentaire sur la politque de transition énergétique en Allemagne depuis 2011, sa comparaison avec la situation aux USA avec le gaz de schiste, offrant ainsi une tribune à ceux que cela peut intéresser...

Bonne lecture, bonne analyse...

Une folle idée... qui peut marcher! Suite.

Pour une bonne mayo....

   Le site facebook.com/pages/FactorYthon est né.

J'espère bien né! Ce site est concordant avec mes projets, puisque je montrerai que, ne pouvant tout faire, je dis haut et fort mes limites de capacités dans le développement de mes projets, les partenariats dont j'ai besoin, et que, à titre de métaphore, mon exemple n'est sans doute pas unique.

Factotytcone

Donc, en créant cette page, que je vous incite à "liker", à rejoindre, tous ceux qui, comme moi, ont des besoins, formation, financement, appuis logistiques etc... que siais-je peuvent trouver un carrefour des compétences, un lieu d'échanges.

J'ai publié un éditorial où je montre ce que je sais faire dans mes activités de loisirs pour mieux comprendre ce que je puis faire sur un plan productif, sur une activité d'entreprise:

Analyser le besoin,

trouver des solutions, simples, originales parfois,

les partager avec d'autres pour le bénéfice global de tous les acteurs.

Animer le débat aussi, mais de manière constructive!

A+

Archimède résoudra-t-il la transition énergétique? Premier bilan

Analyse stratégique et gestion de mon projet.

   Comme je l'ai dit dans mes publications sur FB: http://www.facebook.com/pages/Des-id%C3%A9es-pour-une-meilleure-gestion-des-technologies-vertes-actuelles/161519560570887?ref=hl je ne devais vous écrire un nouveau billet sur ce blog qu'à condition d'avoir véritablement des choses utiles à dire.

Ce sera donc fait aujourd'hui.

Je pressentais quelques avantages certains dans mon concept, il me fallait les synthétiser.

L'actualité météorologique de ces derniers jours aux U.S.A., cote est et ouest, la Grande Bretagne, certaines régions d'Asie, et, même en France m'a apporté des arguments de poids pour confirmer la pertinence de mes idées.

En effet.

Mon invention, pour ce que je puis en dire, a plusieurs atouts de poids.

Sa conception technique fait que toute la partie technique de production d'électricité est en hauteur. Pas de turbines au niveau du sol, les inondations monstrueuses que nous pouvons tristement contempler ici et là démontrent l'avantage de se situer au minimum à deux mètres (7 ft) au-dessus du sol.

Il est prévu que ces unités de production d'électricité seront confinées dans du bati sans qu'il soit nécessaire d'être dans une zone favorable au solaire ou à l'éolien. Valorisation de granges ou d'entrepôts désaffectés, donc d'un foncier qui nuit financièrement à son propriétaire.

Pour autant, que ces propriétaires ne s'attendent pas à devenir millionaires avec mon concept! L'électricité devant rester accessible à tous, son coût de production doit être aux normes du marché (pour la France, environ 8ct€/kw), chaque site ne produisant que quelques centaines de kw.

Mais sa répartition sur tout le territoire offre autant de sécurités d'approvisionnement pour le consommateur. En effet, entendre que, du fait d'une perturbation météorologique, des dizaines, voire des centaines de milliers de foyers sont privés d'électricité justement lorsqu'ils en ont le plus besoin, hiver ou canicule est, pour moi, une abomination.

Mon système, à priori, est conçu pour fonctionner de manière régulière, constante.

Ainsi, pas de chocs électriques sur le réseau par apports fluctuants via des sources très variantes tels que le font les autres systèmes, l'éolien ou le solaire.

Mes recherches mécaniques visent à créer un apport d'électricité verte en suivant le process des centrales « classiques ».

La gestion de cette électricité est ainsi parfaitement compatible avec les ambitions d'une bonne transition énergétique, coûts maîtrisés, fourniture régulée, en ajoutant une production au plus près du consommateur final.

Le prototype est en cours de finalisation. Dans quelques jours, je serai en congés de mon activité salariée, ce qui permettra une phase de tests sans bousculade, faute de temps.

Donc, des actualités vont vous parvenir dans peu de jours!

A suivre...

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

Strategic analysis and management of my project.

   As I said in my publications on FB: http://www.facebook.com/pages/Des-id%C3%A9es-pour-une-meilleure-gestion-des-technologies-vertes-actuelles/161519560570887?ref=hl I had to write a new post on this blog only if I really have useful things to say.

This will be done today.

I sensed some certain advantages in my concept, I had to synthesize .

The weather news these days in the U.S., east and west coast, Great Britain, parts of Asia, and even in France gave me strong arguments to confirm the relevance of my ideas.

Indeed.

My invention, what I can tell, has several advantages...

Technical design that all the technical production of electricity is high. No turbines at ground level , monstrous floods that we can contemplate sadly here and there demonstrate the advantage of being located at least two meters ( 7 ft ) above the ground.

It is expected that these units of electricity will be confined into buildings without needing to be in a favorable area to solar or wind power. Valuation barns or disused warehouses, so a land that night financially to its owner.

However, these owners do not expect to become millionaires with my concept! The electricity must remain accessible to all, the cost of production must be market standards (for France, approximately 8ct € / kw), each site producing only a few hundred kilowatts .

But its distribution throughout the country offers more security of supply for consumers. Indeed, to hear that, because of a meteorological disturbance, dozens or even hundreds of thousands of homes are without power just when they need it most, winter or heat wave is, for me, an abomination.

My system, is designed to work consistently, constant.

Thus, no electric shocks to the network by fluctuating flows through very sources variants such as are other systems, windmills and solar power.

My mechanical research aimed at creating a supply of green electricity in the following process plants "classics" .

The management of this electricity is fully compatible with the ambitions of a good energy transition, cost control, supply regulated, adding production closer to the final consumer.

The prototype is being finalized. In a few days I will be on vacation, allowing a test phase without jostling for lack of time.

So news will reach you in a few days !

Stay tuned....

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×