optimisme

Cop21, l'after...

La Cop21, un bilan mitigé...

(Les fans absolus d'Alexandre Astier apprécieront...)

 

   Je compose ce texte alors que l'on attend d'un instant à l'autre un potentiel accord.

Pour autant, je me donne l'orgueil de donner dès à présent un point de vue sur le sujet.

Car, cette actualité nous parle à plusieurs niveaux, nous interpelle sur notre moi profond.

Attendons-nous réellement quelque chose des gouvernants, sachant que par le jeu politique, ceux qui s'expriment aujourd'hui pour des objectifs à moyen terme (80 ans!), ne seront sans doute plus là pour répondre de leurs actes?

 

Le progrès (positif ou négatif peu importe) vient-il du politique ou de l'acteur de terrain, citoyen, entreprise, bref toute « cellule vivante de nos sociétés »?

 

Donc, nos aspirations sont-elles réalistes?

A la fois, cette conférence est un peu l'image du père, du sage qui prend de belles décisions, par un biais hiérarchique piramidal, et d'un autre côté, une dictature que l'on rejette (c'est eux qui décident, et nous? ).

 

Cette ambivalence de nos réflexions nous pousse à un peu de modestie.

Si nous ne savons pas être stable dans nos désirs, comment peut-on prétendre demander quoi que ce soit à ceux qui nous représentent, vous le sentez bien le hiatus?

 

Donc, quelle que soient les décisions prises, elles seront imparfaites, incomplètes, contraignantes d'une manière ou d'une autre, bref, susciteront beaucoup d'agacement suivant notre vision des choses, nos oeillères....

 

Que je sache, G. Bell, Pasteur, Archimède, j'en passe et des meilleurs n'étaient pas dirigeants politiques.

 

De Gaulle a voulu une grande nation, il a dit que nous devions avoir ceci et cela, puis, basta, est retourné à ses affaires persos.

(Je vous refile la patate chaude...)

Ce sont les ingénieurs, les entrepreneurs, les ouvriers etc... qui se « sont tapé le boulot » pour que cette orientation devienne réalité.

 

Donc, la Cop21, c'est ça.

 

Des négociateurs qui montrent leurs ambitions, suivant leurs positions respectives de départ, des présentations de la société civile sur l'art et la manière de faire mieux, quitte à se limiter à du « greenwashing » et, l'on se doute, des centaines de labos, d'ateliers, de groupements citoyens qui, dans l'ombre, obstinément, s'activent à pondre les solutions de demain, au sens littéral du terme.

 

Autour de cela, de beaux parleurs se feront le plaisir d'ergoter sur l'actualité, ce qui alimentera de belle pages imprimées ou virtuelles, sans apporter d'eau au moulin.

 

Prenons par provocation plusieurs scenarii:

 

1) On ne décide de rien, « démerdez vous »!

Réaction, « bande de nuls, vous allez voir ce que l'on sait faire »!

 

2) On se limite à de belles intentions, allez, on vous donne un os, objectif 2°!

Réaction, « petits bras », on va vous montrer que l'on peut avoir de plus grandes ambitions!

 

3) On décide que la science et la techno ont les capacités de le faire, on se prend une grande claque, « on nettoie tout » dans les meilleurs délais, on décide que d'ici 10 ans, on peu réduire à zéro l'influence de l'homme sur le dérèglement climatique.

Réaction, woaw, le P..... de challenge! Comme l'homme sur la lune, on ne savait pas que c'était impossible, alors on l'a fait....

 

Comme vous voyez, toutes les interactions sont possibles, mais ce seront les acteurs qui feront ou non l'avenir, pas les parleurs.

 

Alors, hardi petits!

Et n'attendez rien des autres qu'à la proportion de ce que vous aurez vous même porté.

2014 great number...

Il paraît que c'est le nouvel an...

   A force de regarder des cours et des conférences sur la physique et les mathématiques, les programmes télé me décevant tellement, j'en oublie presque le calendrier, conforté par le fait que, quelque part, le temps en tant que tel, n'existe pas...

Finalement, désireux que les semaines et mois qui viennent soient créatifs et productifs, j'engrange un maximum de savoirs pour assurer dans les meilleures conditions la mise en place de mes projets.

J'espère que pour vous il en est plus ou moins de même et que vous êtes dans les starting blocks, remontés comme de magnifiques ressorts, prêts à foncer vers de passionnants projets, à ne pas vous laisser gagner par l'ennui.

Meilleurs voeux à vous!

P.S. Le titre est un clin d'oeil à la numérologie, le total des chiffres constituant 2014 faisant 7, ce que certains considèrent comme un nombre "positif"

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

It seems that this is the new year ...

  By dint of watching classes and lectures on physics and mathematics, television disappointing me so much, I almost forgot the schedule confirmed by the fact that somewhere, time as such, there not ...

Finally, hoping that the weeks and months ahead be creative and productive, I garnered a maximum knowledge to ensure the best conditions in the implementation of my projects.

I hope for you it is more or less the same and you are in the starting blocks, put together as beautiful springs, ready to go to exciting projects, not let you win by boredom.

Best wishes to you!

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day and see you soon!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×