travail

News, fresh news!

En avant!

   Onze jours sans publier quoi que ce soit et, pour autant, des visites en hausses. Je crois que d'être par politesse, passé en bilingue m'a attiré un nouveau lectorat, bienvenue à vous nouveaux visiteurs!

Je l'ai déjà dit, l'absence de publication ne signifie pas être à l'arrêt, mais, au contraire, être très pris pour ne pas matériellement, avoir le temps de rédiger mes billets proprement.

Mon premier prototype est toujours en voie d'exécution, paperasserie...

Pour autant, le concept que je compte développer est appelé à un grand succès car des demandes spécifiques viennent à moi. Domaine alimentaire, logistique etc... Donc, en attendant de modéliser le premier modèle, j'étudie les réponses aux demandes particulières et prépare ainsi les étapes suivantes du développement de mon objet.

Quand on a accumulé tant de savoirs, ces problématiques ne me prennent pas beaucoup de temps, il me reste donc la capacité d'étudier d'autres concepts.

Pour mon véhicule individuel « propre », « vert », le process avance bien aussi, avec, rien de bien surprenant pour ceux qui me connaissent, de l'originalité créatrice.

Je hais la fibre de carbone, ce noir est trop réducteur, on croirait revenir à la création de la Ford T. « Vous pouvez l'avoir en n'importe quelle couleur, tant qu'elle est noire! »

Donc, les bio composites offrent un potentiel non soupçonné, la personnalisation.

Si l'on utilise une fibre textile, on peut, mécaniquement, jouer sur les vertus du tissage ou du tricotage. Mais, aussi, via la teinture, définir des motifs adaptés au marché local. En effet, un véhicule est « adopté » par son acheteur. Alors, si l'esthétique du véhicule a le « look » des ses choix vestimentaires, un lien affectif se fera d'autant plus facilement.

Imaginons une voiture à l'aspect toile écrue ou pied de poule, voire jacquard, vichy etc...

J'ai pensé à cela car j'ai noté que des femmes me lisaient et je me sis dit qu'étant de plus en plus prescriptrices dans l'achat d'un véhicule, elles sont désireuses de s'identifier à l'objet par assortiment du conducteur au support du transport.

De plus, les tissus pour les bio composites ayant (cellulose) la capacité d'être thermoformables, on peut constituer des sandwichs qui par collage, composent des ensembles solides et légers, voire très bien insonorisés.

Alliance de l'esthétique et des performances techniques, production locale (circuits courts) que demander de mieux!

J'ai noté aussi que je ne suis pas le premier à vouloir créer ce type de véhicule et que, jusqu'à présent, peu ou pas de réussite commerciale au rendez-vous.

Donc, comme je sais que l'on apprend de ses erreurs, on peut aussi apprendre des erreurs des autres.

Donc, un constat s'est imposé, le plus désagréable dans les projets proposés actuellement est la limitation de l'autonomie. Un véhicule thermique a une autonomie de 600 km en moyenne et si l'on veut séduire, on ne doit pas faire un modèle à 160 km, voire même d'une autonomie équivalente à la voiture actuelle. Les propriétaires n'aiment pas faire le plein ou brancher leur voiture en permanence. Donc, la démarche première d'un développeur et Tesla l'a bien compris, est d'avoir une facilité d'usage, un saut technologie qui tend à supprimer la recharge ou le plein de carburant. Donc, je travaille sur l'optimisation énergétique qui servirait à ne plus avoir à terme besoin de faire l'action de recharger sa voiture.

Do you eat what you cook?

Mes besoins deviennent les vôtres!

J'ai aussi en tête un aspect spécifique, la sécurité. La rigidité structurelle d'un véhicule est primordiale. Les vitrages sont autant de points de torsions et aussi des éléments de masse gênantes.

Donc, pour la visibilité arrière, sachant que je serai sans doute tenu à une forme ovoïde, j'ai pensé que une caméra connectée à un micro écran lcd serait la meilleure solution pour remplacer la lunette arrière et le rétroviseur central tout en conservant une sécurité maximale.

Voilà où j'en suis de mes développements...

Partenariats internationaux acceptés!

A bientôt!

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

Go Forward!

   Eleven days without publishing anything and, so far, the number of visits increases.

I think being out of politeness, past bilingual drew me a new readership, welcome to you new visitors !

I have already said , the lack of publication does not mean being stopped, but instead be taken not very materially, to have time to write my notes properly .

My first prototype is still being implemented, paperwork ...

However, the concept that I intend to develop is looking for a great success because of specific requests come to me. Food industry , logistics etc. ... So, until the first model to be done, I study the responses to specific requests and thus preparing the next steps in the development of my subject .

When you have accumulated so much knowledge, these issues do not take much time, so I still have the ability to explore other concepts.

For my personal vehicle "clean" , "green" , the process is going well too, with nothing too surprising for those who know me, creative originality .

I hate the carbon fiber, the black is too narrow, you'd go back to the creation of the Ford T. "You can have it in any color as long as it is black ! "

So, bio composites offer unsuspected potential customization.

If a textile fiber is used, we can mechanically play the virtues of weaving or knitting. But also through dyeing, define patterns adapted to the local market. Indeed, a vehicle is "adopted" by the purchaser . So if the design of the vehicle has the "look" of his clothing choices, an emotional bond will be even easier .

Imagine a car to look unbleached linen or houndstooth, jacquard or gingham etc ...

I thought about this because I 've noticed that women read me and I said that being located more prescribers in the purchase of a vehicle they are willing to identify with the object selection of the carrier sheet transport.

In addition, fabrics for composites with organic (cellulose) the ability to be thermoformed, can be sandwiches that by sticking up strong and light sets or very well soundproofed .

Alliance aesthetic and technical performance, local ( short circuits) that could not be better !

I also noticed that I 'm not the first to want to create this type of vehicle and, until now, little or no commercial success to date.

So, as I know that we learn from our mistakes, we can also learn from the mistakes of others.

So, one thing has become the most unpleasant in the currently proposed project is the limitation of autonomy. A thermal vehicle has a range of 600 km on average and if one wants to win, it should not be a model to 160 km, or even equivalent to the current car range . The owners do not like to fill or plug in their car at all times. So, the first step for a developer and Tesla understood it, is to have ease of use, a technology leap that tends to suppress charging or refueling . So I work on energy optimization that serve to not have to need to run the action to reload his car.

Do you eat what you cook ?

My needs become yours !

I also have in mind a specific aspect of security. The structural rigidity of a vehicle is paramount. The windows are all points of twists and also elements of disturbing mass.

So for rear visibility, knowing that I 'll probably be held in an ovoid shape , I thought a camera connected to a micro LCD screen would be the best solution to replace the rear window and the rear-view mirror while maintaining security maximum .

That's where I am with my developments ...

International partnerships accepted !

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day and see you soon!

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles!

Biorythmes.

   Vous le savez, la vie est constituée de cycles, de variables. Le silence récent sur ce blog était provoqué par une actualité prenante qui m'a éloigné de vous.

Mais c'était pour de bonnes, d'excellentes raisons.

J'ai eu l'agrément pour la réalisation d'un premier prototype d'une de mes inventions.

Désormais, c'est la mise en place de ce prototypage qui va me prendre une partie de mon temps libre. Le plus fastidieux, nous sommes en France, est de définir la forme administrative de la paperasse qui accompagne ce process!

Mais je suis déterminé et créatif, donc, ce sera fait dans les meilleurs délais.

De plus, ce produit que je vais tester peut avoir de nombreux débouchés, donc, je suis d'autant plus motivé.

A priori, tout devrait bouger assez vite à partir de mardi prochain.

Sinon, je suis toujours à songer à mon véhicule individuel et à la participation de mon fablab (Funlab de Tours) pour son développement. Je travaille et étudie beaucoup sur les phénomènes parasites en aérodynamique, couche laminaire, phénomènes de frein et d'enroulement, équivalence dans la nature et solutions développées par l'univers du vivant.

A bientôt!

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

Biorhythms.

   You know , life consists of cycles, of variables. The recent silence on the blog was caused by news that involved me away from you .

But it was for good, for really good reasons.

I got the approval for the construction of a first prototype of one of my inventions.

Now is the implementation of this prototype that will take me some of my free time.

The most tedious, we are in France, is to define the shape of the administrative paperwork that accompanies this process !

But I am determined and creative, so it will be done as soon as possible .

In addition, this product I 'll test can have many opportunities, so I 'm even more motivated.

In theory, everything should move quickly from next Tuesday.

Otherwise, I 'm still thinking about my personal vehicle and the participation of my fablab ( Funlab Tours) for its development.

I work and study hard on interference phenomena in aerodynamics, laminar layer, phenomena and brake coil, equivalent in nature and solutions developed by the world of the living .

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day and see you soon!

Brève, très brève!

Merci me de suivre, même en pleine nuit!

   Jour férié, je pensais que les visites se réduiraient, l'image qui suit témoigne du contraire:

stat-011113.jpg

Donc, comme je suis lu, et que j'ai quelques minutes de libre, voici les dernières infos.

J'ai, je crois, résolu quelques difficultés structurelles sur le projet de véhicule individuel. Equilibre du véhicule à l'arrêt ou à basse vitesse, quelques aspects aérodynamiques, et encombrement de l'ensemble pour faciliter le stationnement. En effet, suite à la prise de contact avec velocar, le principe du véhicule repliable, sans perte de rigidité structurelle et/ou d'alourdissement excessif, a été mis en suspens à cette étape du développement. Finalement, si le véhicule reste assez court pour ne pas empiéter trop sur le domaine public, inutile de chercher des difficultés là où elles peuvent ne pas exister.

Maintenant, je vais me préparer à mon projet « pragmatique » du jour, retirer le papier peint d'une pièce à repeindre!

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

Thank you to follow me, even at night!

   Holiday, I thought that the visits would be reduced, the image below shows the contrary:

stat-011113.jpg

So, as I read, and I have a few minutes to spare, here are the latest updates.

I have, I think, solved some structural problems on the draft individual vehicle. Balance the vehicle stopped or at low speeds, some aerodynamic aspects and dimensions of the assembly to facilitate parking. Indeed, after making contact with VELOCAR the principle of folding vehicle without loss of structural rigidity and / or heavier excessive, has been put on hold at this stage of development. Finally, if the vehicle is short enough not to encroach too much on unnecessary public domain, to look for problems where they may not exist.

Now I will prepare for my project "pragmatic" day, remove the paint from one room to paint paper!

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day and see you soon!

F.A.Q.

F.A.Q.

   Vous qui me lisez, vous pouvez vous demander plusieurs choses.

Ce billet répondra donc à ces questions non posées.

Est-ce que je travaille seul?

Pour la rédaction des billets de ce blog, y compris la version en anglais, oui. D'où, fatalement les erreurs qui peuvent s'y trouver.

Idem pour la revue de presse.

Donc, tout ce qui est sur FB, Tweeter et doniattab est de ma plume.

Pour mes inventions?

Presque pareil. Je sais qui si l'idée de base est de moi, elle est soutenue, « négociée » par mon entourage (Fun Lab de Tours).

Pourquoi des sujets si différents d'un jour sur l'autre sur doniattab?

Tous ces billets sont le fruit de ma réflexion. Lorsque je parle d'une thématique, cela ne signifie pas que j'ai mis de coté mes autres sujets de travail, seulement, un, je ne parle que de ce qui est abouti dans ma tête, deux, la variété des sujets montre la valeur d'une culture étendue pour résoudre des difficultés annexes, parfois sans lien direct, mais qui peuvent offrir des solutions à un problème particulier.

Par exemple, les bio composites sont dans le droit fil de la conception de mon véhicule très très économique que j'étudie actuellement.

Comment utiliser les ressources végétales locales pour ne pas avoir à cultiver des plantes exogènes alors qu'une solution « locale » peut suffire. Au Nouveau Mexique, des fibres de cactus peuvent être exploités plutôt que le lin ou le chanvre en France.

D'où mon concept de fabrication sous licence comparable aux sharewares des logiciels informatiques pour que chaque unité ait une liberté de manoeuvre pour optimiser le process de fabrication et répondre aux besoins spécifiques du marché local.

Là, j'étudie les dimensions optimales pour le véhicule, l'ergonomie, la sécurité. Mais je n'oublie pas aussi les fonctionnalités.

La structure du véhicule devra être légère et solide, certes. Mais cela donne des volumes. Certains à première vue inutiles. La solution? En faire des zones à bagages? Donc, quels espaces disponibles, pour quel usage, comment ne pas bouleverser le centre de gravité pour conserver une excellente stabilité?

Pourquoi certains jours, je ne publie rien?

J'ai actuellement plusieurs contraintes, parfaitement acceptées.

J'ai un emploi qui me prend 5 à 6 jours par semaine.

J'ai une famille et j'assume ma part des activités ménagères. Je viens de passer l'aspirateur, de ranger la lessive de la veille, la vaisselle est propre, les courses sont faites.

Ma femme et ma fille qui rentrent ce soir d'un séjour familial vont donc trouver une maison nette.

Donc, je rédige mes billets en fonction du temps libre qui me reste... et de mon état de forme!

Avec tout cela, combien d'heures je dors?

Avantage d'être bien organisé, 6 à 8 heures.

Ai-je une entreprise?

Actuellement, non. Comme je ne sais pas encore comment, par quel effet de levier je vais pouvoir réaliser mes projets, je ne crée pas encore de structure professionnelle, l'opportunité d'une embauche en France ou à l'étranger peut modifier l'orientation des ces projets. Si, par exemple Tesla Motors veut de moi, je puis y répondre favorablement, si je réalise une invention à faible investissement mais qui apporte un cash flow pour lancer le développement des autres inventions, bulbe solaire, je me transformerai alors en patron.

Début novembre, un rendez-vous pour conclure une négociation en cours pourrait donner le second profil évoqué.

Voici quelques informations pour mieux me connaître.

J'espère avoir satisfait petiellement votre curiosité.

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

F.A.Q.

   You who read me , you can ask several things.

So this post will answer these questions not asked .

Do I work alone ?

For writing notes on this blog, including the English version, yes. Hence, inevitably errors that may be present.

Ditto for the press review .

So everything is on FB , Tweeter and doniattab is my pen .

For my inventions?

Almost the same. I know that if the basic idea is to me, it is supported, "negotiated" by my friends ( Fun Lab Tours).

Why subjects so different from one day to the other on doniattab ?

All these notes are the result of my thinking. When I talk about a topic, this does not mean that I put aside my other work items, but first, I speak only of what ended up in my head, two, shows the variety of subjects value of extensive appendices to solve problems, sometimes without a direct link, but can offer solutions to a particular problem.

For example, organic composites are in the lead right from the design of my very, very economical vehicle that I am currently studying.

How to use local plant resources do not have to grow plants exogenous while a "local" solution may suffice. In New Mexico, the cactus fibers can be exploited rather than flax or hemp in France .

Hence my concept of manufacturing under license similar to shareware computer software so that each unit has a freedom of maneuver to optimize the manufacturing process and meet the specific needs of the local market.

Here I study the optimum size for the vehicle, ergonomics, safety.

But I also do not forget functionality.

The vehicle structure must be light and strong , certainly. But it gives volume . Some useless at first sight. The solution ? Make areas luggage.

So what spaces available, for what purpose, how not to upset the center of gravity to maintain excellent stability ?

Why some days I do not publish anything ?

I currently have several constraints, perfectly acceptable.

I have a job that takes me 5-6 days a week.

I have a family and I take my share of household chores. I just vacuuming, putting away the laundry yesterday, the dishes are clean, shopping is done. Good morning!

My wife and my daughter returning today for a family holiday will have to find a clean house .

So I write my notes based on free time I have left ... and my state of fitness !

With all this , how many hours I sleep ?

Advantage of being well organized , 6 to 8 hours.

Do I have an enterprise?

Currently, no. Since I do not know how, by what leverage I can make my plans, I did not create professional structure, the opportunity for employment in France or abroad can change the orientation of these projects. If, for example Tesla Motors wants me , then I will respond positively, if I make a small investment but invention which provides cash flow to start the development of other inventions, solar bulb for exemple, I then turn into a boss.

In early November, an appointment to conclude ongoing negotiations could give the second profile mentioned.

Here is some information to know me better .

I hope I have satisfied your curiosity petiellement .

I remember that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat @ laposte.net

Have a nice day and see you soon!

Billet de fin de semaine, sunday note

Cruels lecteurs, n'avez-vous donc aucune pitie?

   Vous le savez, j'aime user de titres accrocheurs.

Et, quand je vois le nombre de pages vues sur mon blog... un dimanche (!), je me dis que je dois vous écrire, malgré ma grande fatigue...

Bon, certes, je ne suis pas très fringant, semaine de six jours de travail oblige, plus les à-cotés familiaux etc... Mais, force est de reconnaître que ce week end ne fût pas perdu. Un, avec l'aide de mon voisin, ma maison a désormais un thermostat d'ambiance. 70 € d'investissement et, dès la première heure, un confort souverain. Et des économies à la clé. Combien? Suivant une estimation bien partagée... 30% de ma consommation dans le domaine du chauffage. Ce qui ferait environ 600 €. Plus le fait que je n'ai plus à jongler avec ma chaudière pour avoir la bonne température à la bonne heure... le bénéfice est, franchement, imparable!

D'un autre coté, je viens de voir un documentaire que nos chers lecteurs français un tant soit peu curieux DOIVENT regarder absolument : http://www.arte.tv/guide/fr/045547-000/les-champignons-pourront-ils-sauver-le-monde?autoplay=1

Si le titre n'éveille pas votre intérêt, voici un teaser:

Qu'est-ce qui dépollue les terrains « pourris »?

Qui nous donne la bière, les pâtes, certains fromages, des lessives basses températures, des bio-plastiques, de futurs réseaux intelligents?...

Les fongus, ou champignons.

Alors, plus séduits?

Pour les lecteurs étrangers, je crains que ce liens ne leur soit pas accessible, désolé.

Donc, ce week-end fût plaisant. Même au niveau professionnel.

Mon patron m'a donné rendez-vous ce samedi pour le tout début du mois prochain pour lancer mon premier prototype, amorce du développement de mes autres projets.

Donc, ce fût, je le répète, un bon, un très bon week-end.

Je suis heureux de le partager avec vous, amis du monde entier!

Cruel readers will have you no pity ? 

   You know, I like to use catchy titles .

And when I see the number of page views on my blog ... on Sunday (!), I tell myself that I must write to you , despite my fatigue ...

Well, certainly I am not very dashing, six-day week work forces, and more family - sides etc ... But we must recognize that this weekend might not be lost .

One, with the help of my neighbor , my house now has a room thermostat . 70 € (around 80 $) investment and , from the first hour , supreme comfort . And savings to boot. How ? According to an estimate shared well ... 30% of my consumption in heating. That would be about € 600. Plus the fact that I no longer have to juggle my boiler for the right temperature at the right time ... profit is , frankly , unstoppable !

On the other hand , I just saw a documentary that our dear French readers a little bit curious absolutely MUST see:

http://www.arte.tv/guide/fr/045547-000/les-champignons-pourront-ils-sauver-le-monde?autoplay=1

If the title does not arouse your interest, here's a teaser :

What cleans the "rotten" land ?

That gives us beer, pasta, cheese, low temperature washing, bio- plastics, future smart grids ?...

Fungi or mushrooms.

So more deceived?

For foreign readers, I am afraid that this link is not available , sorry.

So, this weekend was fun. Even at the professional level. My boss gave me an appointment this saturday at the beginning of next month to launch my first prototype , initiates the development of my other projects .

So it was, again, a good, a very good weekend. I am happy to share it with you friends around the world !

Bilan du w.e.

Heureusement que j'ai la semaine pour récupérer des w.e.!

  Je n'ai pas écrit ces deux derniers jours pour plusieurs raisons. La principale étant que, les statistiques le prouvent, j'ai moins de lecteurs affamés de données à cette période, la seconde, je n'ai pas eu beaucoup de temps libre pour composer, la troisième, je me formais en différentes technologies, échangeais avec J. de Rosnay et J-M. Jancovici quelques infos et pensées, et étudiais un concept que je vais vous présenter maintenant.

Ah, de plus, c'était l'anniversaire de ma femme, donc, la fête, pour qu'elle soit réussie, nécessite une implication personnelle, donc du temps consacré à ceux que j'aime, normal, non?

  Voici ce concept, une création "pour demain". Je veux dire qu'actuellement, le "marché" n'est pas encore disposé à adopter ce projet en masse.

Associant certains de mes travaux, bio composites, mécanique des fluides, optimisations diverses, filières courtes... et quelques données statistiques, je rejoins le groupe de ceux qui imaginent un véhicule urbain et périurbain "optimal".

Sachant que, et vous le voyez TOUS les jours, que la plupart des voitures n'embarquent qu'une personne à la fois.

Que nous sommes de plus en plus nombreux sur cette terre.

Qu'il y à de plus en plus de véhicules en circulation, entre-autres du fait du développement des zones périurbaines (en français, les banlieues).

Les rues deviennent des pièges, des sources de bouchons, temps perdu à la clé.

Donc, ce qui se conçoit actuellement c'est:

Un véhicule monoplace.

Léger.

Trois roues inclinables, pour retrouver la "souplesse" d'un deux roues avec la stabilité d'un 4.

Eventuellement repliable lors du stationnement.

Si possible, avec carrosserie. Sécurité et confort.

Motorisation humaine (vélo couché), thermique (downsizing), ou électrique. Le panaché de ces systèmes est inclus dans le pack énergétique.

Comment puis-je apporter ma pierre à l'édifice?

Un, je suggère l'emploi des bio composites, le lin remplace efficacement la fibre de verre puisque production locale décarbonée au maximum.

Résistance mécanique excellente puisque à qualité égale, le lin est plus léger que la fibre de verre!

Emploi des fractales pour la conception des formes.

En effet, face aux containtes de résistance, torsion etc... la nature a développé des solutions, les nervures des feuilles en est un témoignage "visible" très compréhensible, que les maths ont su traduire en équations.

Amélioration de la performance énergétique: Mon "projet estival". En effet, "prendre" le frein aérodynamique à travers une "bouche" qui canalise ce flux, le régule et le transforme en source primaire d'énergie pour une combinaison éolienne à circuit long (turbine de Tesla) et, aussi, volant d'inertie (le "kers" de la compétition automobile) peut avoir plusieurs avantages, certains inattendus.

Un, sur le plan énergétique, optimiser le flux aérodynamique, cela "parle" à chacun d'entre-nous.

Deux, plus original. Si le soubassement du véhicule sert à l'optimisation énergétique, cela rehausse d'autant la position couchée du pilote. Il voit mieux, il est mieux vu et, pour la montée et la descente du véhicule, l'assise est plus adaptée à notre morphologie. Confort, et sécurité, deux arguments "massue".

Utilisation de nos accessoires technologiques.

JM Jancovici peut pester contre les smatphones (extrèmements polluants à produire, à recycler et à utiliser), ils peuvent remplir une mission "écologique", si, si.

Le chassis composite du véhicule aura un dock pour poser l'appareil. Creux derrière pour faire amplificateur "passif". Sa position face pilote offrira (via des applis existantes ou à développer) un combiné compteur/GPS via son accéléromètre pertinent, donc pas besoin d'installer ce type d'appareil à bord du véhicule, ce qui ferait double emploi, double masse, consommation d'énergie stupide.

Pour la coque extérieure, se pose une question. Pour la partie "vitrée", quelle solution non "carbonée". Le verre est lourd est consommateur d'énergie à travers son cycle  de vie. Les acrylates sont issus de la chimie pétrolière.

Les algo carburants offrent-ils une chimie exploitable à ce niveau (toute info de votre part est la bienvenue).

Les roues.

On a vu, le poids (ou la masse) est l'ennemi. Donc, partant d'une base légère, les roues sont moins soumises à des contraintes structurelle. Plus fines et plus légères, il nous faut pourtant bien les concevoir.

Je propose des roues sans rayons (torsion) mais à aubes.Comme le carénage est fortement utilisé à la conception du véhicule, un profil qui "injecterait" de l'air sous pression provenant du déplacement dans l'air de l'objet optimiserait les rendements.

Régulation thermique de l'habitacle.

Comme nous sommes dans des volumes intérieurs réduits, le confinement doit être géré.

Un intérieur clair pour éviter des impressions de claustrophobie. De plus, vous le savez, la chaleur monte. Donc, derrière le pilote, au niveau du toit, un "échappement" de l'air intérieur dissipera de manière passive une atmosphère saturée par le CO² de notre respiration, les thermies en excès, un tissu respirant tel que l'on emploie déjà servant à la régulation hydrométrique. La coque peut avoir, en sandwich, une surface réfléchissante. Elle "conserve" les infrarouges du corps en hiver, elle "repousse" les infrarouges du soleil l'été. Moins de besoins de clim à bord. Encore du poids gagné tout en ayant un indice confort agréable.

Véhicule repliable.

J'imagine ceci: La zone réservé au pilote peut se redresser à la verticale, l'arrière, zone technique (motorisation/"réservoir"/coffre) se rapproche du train avant (deux roues) pour un ensemble stable. Hauteur max 2 mètres, pour un rangement aisé dans un garage, un cellier, sur la voie publique...

Cette donnée technique débouche sur une autre info. Une fois "déployé" le véhicule aura une longueur totale d'environ 2,40 m, une largeur entre 0,6 et 0,7 m pour une hauteur de 1,5 m.

D'après mes calculs que le manque de temps ne me permet pas de développer aujourd'hui, une puissance "utile" de 1 ch peut suffire.

Comparé aux véhicules électriques du marché "usant" entre 19 et 85 kw... avec la masse de batteries nécessaires, "yapafoto".

Bon, je dois partir au travail, je vous souhaite bonne analyse (commentaires bienvenus) et une bonne journée.

A+

Je rappelle que je suis aussi sur FB et Tweeter (en 8 jours, le nombre de followers "monte bien", merci)

Energie, où quand, comment?

Demain?

   Ce billet du jour s'intègre dans une réflexion globale.

Les bases de cette pensée est, d'une part, la conférence de JM Jancovici qui aura lieu ce soir 10 Octobre 2013 à Tours et, d'autre part, un documentaire (disponible 7 jours seulement, faites vite) sur ce lien figurant en bas de page (zut, la diffusion a eu lieu mardi, nous sommes jeudi, vous n'avez plus que 5 jours!).

Quel rapport entre ces deux sources d'information?

JM J. expose que nos sociétés sont toutes basées sur une unité commune, l'énergie. En effet, tout est énergie.

Chauffage, refroidissement, déplacement, alimentation, transformation, rien ne se fait sans énergie, si minime soit-elle. Même notre simple respiration consomme de l'énergie, c'est pour cela que nous mangeons.

Sur Arte, la précarité, depuis Dickens, a muté. On voit des personnes, souvent des familles, vivre dans des conditions de salubrité réduites, ne tenant, finalement par deux biais.

Le logement est réalisé sans investissement (squatt), et avec prise des sources d'énergie sur le réseau général sans payer sa dîme.

Lorsque les institutions cherchent à régulariser cette situation, la perception des droits respectifs oppose objectivité et subjectivité.

Les communautés installées là ne disent pas qu'elles ont l'énergie et le logement gratuits en dehors de toute légalité, elles se targuent de droits en tant qu'être humains, mais sans admettre pour autant l'ensemble de leurs actions illégales, poussés par la nécessité impérieuse de leur survie.

Certaines images peuvent même heurter les « bonnes consciences » lorsque dans ces logements de misère, on y trouve un ordinateur portable ou un grand écran plat chez des personnes dites sans revenus.

En Espagne, et je pense que ce schéma est reproductible à quelques nuances près, les institutions sont désarmées face à cette situation. Elles affirment, dans leur plan de communication, être au fait des tenants et aboutissants, avoir les meilleures solutions possibles, mais, à la première question appelant à une réponse purement mathématique, comptable, objective, on voit que, eux non plus, n'ont aucune donnée crédible à offrir à leurs projections sur l'avenir.

Chacun, de son coté, travaille plus sur des dogmes, des principes, de belles théories qui ne tiennent pas face aux chiffres.

En effet, plus d'énergie bon marché (cf. actualité sur la disparition progressive des tarifs réglementés), avant, de toutes manières, de ne plus avoir, structurellement, accès aux ressources fossiles, par épuisement des stocks.

Par exemple, le projet d'urbanisme de Hambourg a une faille: Construire une zone de vie à prix accessible pour avoir une mixité de la société ne tiendra pas. Pourquoi? Parce que ceux qui seront tentés et qui ont le pouvoir d'achat pour y vivre, en se basant sur le concept simple « qui se ressemble s'assemble » profiteront de l'opportunité économique de se loger à bon compte en refusant, au fond d'eux, de vivre avec des personnes différentes socialement parlant d'où des quartiers HLM forts différents dans nos villes, certaines zones étant, pour caricaturer, des ghettos, d'autres des secteurs « bobos ».

La réhabilitation d'un quartier ont souvent provoqué plus un déplacement des communautés fragiles que leur intégration effective.

Revenons au problème de l'énergie.

Si la science, le savoir, source d'éveil des con-sciences, sait puiser dans ses capacités à exploiter les déchets locaux pour en faire des sources d'énergies locales (captation du co², conversion par la chimie en nouveau carburant « local » (méthane etc...)) ou à trouver une optimisation des ENR par de simples règles d'optique ou de mécanique des fluides pour rendre le solaire (PV/thermique) et l'éolien économiquement à moyen, long terme, viables, ce qui signifie transition énergétique, nous aurons de quoi créer une économie de demain, avec la remise à plat des cycles économiques (circuits courts pour l'alimentation, la production industrielle, les déplacements quotidiens etc...).

A défaut et JM J. le démontre fort bien, cruellement même, ce sont les émeutes, les guerres qui reviendront, fatalement.

L'actualité nous les démontre à travers tous les conflits ouverts ou larvés qui emplissent les pages de nos journaux.

Ce problème est un peu comme un écheveau. Par quel bout le prendre?

Ma proposition est inspité par le principe de Lavoisier, que sous-tend une partie de mon argumentaire, rien ne se pert, rien ne se crée, tout se transforme.

L'exploitation minière de longue date a débouché sur des créations de déchets monstrueux après son transport et son usage. 

En terme d'équations, tout ce qui a été fait ces dernières générations se résume au déplacement géographique des ressources minérales, des mines à nos poubelles (l'air ambiant étant une poubelle à l'air libre).

Ipso facto, une des source de conflit était la disponibilité en certains lieux de ressources, les autres populations étant réduites à prendre, généralement par une pression (force, colonisation etc...).

Maintenant que, sous formes de rédiduts, quasi particules de base, ces ressources ont été, par l'acivité humaine, "relocalisées" chez nous, nous n'avons plus qu'à les recycler, les valoriser, pour, tout autant, lutter sontre ce qui n'est actuellement qu'une pollution pour en faire un levier de croissance. Je propose à chacun de consulter les bases d'informations sur des mots clés tels que cogénération, craddle to craddle etc...

Ce n'est donc pas une vue de l'esprit de ma part, mais des applications pratiques, déjà en place, validé par l'expérience.

Ouf, j'arrive au terme de ce billet sur une note d'espoir!

A+

Référence audiovisuelle :http://www.arte.tv/guide/fr/047869-000/la-ville-du-futur-le-futur-de-la-ville?autoplay=1

Démonstration courte mais implacable

C.Q.F.D.


   Voilà, la démonstration est faite.

Ah, zut, je n'ai pas développé.

C.Q.F.D. = Carbone en Quantité en Fonds Diffus.

En effet, toutes ces générations qui nous ont précédé ont fait un travail exemplaire. Ils ont creusé, gratté le sol et le sous-sol pour en extraire le carbone essentiel à nos besoins énergétiques.

Puis, à force de le consommer après l'avoir séparé de ce qui n'était pas utile, on en « a foutu partout »! Ce qui était autrefois réservé à certaines zones géographiques est désormais tout autour de nous. Donc, il nous faut une épuisette pour capturer le CO (on sait faire), le combiner, par exemple avec l'hydrogène (on sait faire aussi) pour avoir un gaz combustible local, plus besoin d'importer du carburant carboné.

Ceux qui trouvent cette démonstration un peu courte, je conseille la lecture de ma page FB revue de presse https://www.facebook.com/pages/Des-id%C3%A9es-pour-une-meilleure-gestion-des-technologies-vertes-actuelles/161519560570887?ref=hl

où les différentes applications directes ou indirectes de ma théorie sont souvent présentées.

C.Q.F.D.

A ceux qui pensent  « mais pourquoi les industriels du domaine ne le font pas? » Je répondrai qu'ils leur faut encore amortir leurs structures de forage/extraction/transformation actuels.

A+