Je me demande, je me demande...

Cent fois sur l'ouvrage...


   Il y à quelques jours, je vous disais, à titre de boutade, que les éoliennes les plus performantes, les mieux profilées, devaient rester au laboratoire, la réalité faisant que les performances attendues n'étaient pas au rendez-vous.

  Mais, à bien y réflechir, est-ce si idiot?


   Une éolienne "rustique", coupleuse, mécanique, qui ferait tourner un compresseur d'air afin de créer un stockage de masse...

Existe-t-il des bombonnes d'air à deux valves, une d'entrée, une de sortie d'air?

Dans la négative, serait-ce coûteux à produire?

Imaginons qu'une zone venteuse assez régulière, pauvre en centrales électriques, suivez mon regard, régule ces périodes de fort vent pour produire de l'air sous pression qui serait ensuite "consommé" de manière optimale via ces réservoirs, et des éoliennes "d'intérieur" optimales sous un flux d'air maîtrisé....

D'ici que cela marche, le déploiement d'une telle structure serait rapide, la moindre grange ou hangar sous exploité serait une centrale électrique verte potentiel.

Au peu, même imaginer cette région devenir exportatrice d'électricité....

Si des physiciens me lisent, lançons le débat...

Merci.

énergie éolienne rendements efficacité

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×