Mon bras est plus fort qu'un avion à réaction... My arm is stronger than a jet ...

Mon bras est plus fort qu'un avion à réaction...

   Encore une accroche provocatrice!

Pour continuer sur ma réflexion sur l'homéopathie physique, je fis par association, un lien avec une émission vue où un artiste faisait claquer un fouet, d'un simple geste. L'explication étant que la fin du brin atteignait une telle vitesse que lu mur du son était atteinte.

Incroyable, quand on songe à la technologie développée et à la consommation d'énergie d'un avion pour arriver à une telle performance.

Dès lors, se pose une question:

Peut-on par ce principe du fouet, réaliser un objet apte à atteindre de grandes vitesses, léger et résistant, dont la pointe « capturerait » l'énergie acquise par la démultiplication d'un mouvement de base peu énergivore pour la restituer sous une forme ou une autre?

Par transposition, imaginons un long câble dans une gaine, comme celui d'un compteur de vitesse automobile, avec une sorte d'hélice à son extrémité, apte à entraîner une génératrice miniature mais performante (limitation des masses), dont on récupérerait l'énergie électrique ainsi produite.

Cette idée est folle, mais, par analogies, quelqu'un saurait-il en extrapoler une solution technologique?

Car, imaginons un fouet posé verticalement, souple comme le jonc, oscillant au vent, vertical au temps calme, mais dont la cinétique serait, quelque part proportionnellement supérieure à la pression du vent (distances parcourues). Comprenez-vous ma vision des choses?

Il n'est pas nécessaire d'atteindre le mur du son, les désagréments sonores interdirait son usage, mais de grandes vitesses (200 /500 km/h), auraient des avantages multiples dans le domaine des énergies renouvelables.

Je crois que les nanotubes de carbones seraient à utiliser dans un composite de qualité...

Je rappelle que, donc, je suis sur Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin et que mon adresse mail est jean-marc.doniat@laposte.net

A+

My arm is stronger than a jet ...

   Another provocative grip!

To continue my thoughts on physical homeopathy, I did by association, a link to a program where an artist was cracking a whip, a simple gesture.

The explanation is that the end of the strand reached such a speed that read sound barrier was reached. (Is that translation correct?)

Amazing when you consider the technology developed and the energy consumption of a plane to come to such a performance.

Therefore, a question arises :

Can this principle whip, producing an object able to reach high speeds, light and durable, the tip "would capture" the energy acquired by the multiplication of a grassroots movement to restore energy efficient form or another?

By transposition, imagine a long cable in a sheath, like a automobile speedometer, with a sort of propeller at its end, capable of driving a miniature but powerful (limiting masses) generator, which we recover the electrical energy produced.

This idea is crazy, but, by analogy, someone he can extrapolate a technological solution?

For imagine a whip laid vertically flexible as cane, swinging in the wind, vertical quiet time, but whose kinetics would be somewhere proportionally greater than the pressure of the wind (distances). Do you understand my vision ?

It is not necessary to reach the wall of sound, noise disturbance prohibit its use, but high speeds ( 200/500 km / h), have multiple advantages in the field of renewable energies.

I believe that the carbon nanotubes are used in a composite quality ...

I notice that, so I 'm on Facebook, Tweeter, G+, Viadeo, Linkedin and my email address is jean-marc.doniat@laposte.net

Have a nice day and see you soon!

composites efficacité Performance énergétique rendements détournement d'idée humour analysis paradoxe Aérogénératrice windmills

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×