Moto électrique hybride air

Transition énergétique, mobilité durable...

   Je vous parlais dernièrement de la possibilité éventuelle d'embarquer une éolienne encapsulée dans un véhicule, principalement une moto.

Le poids étant un ennemi de la performance, plus l'aérodynamique, plus l'encombrement au nombre de passagers par véhicules en moyenne... la moto est le meilleur véhicule pour nos déplacements dans la majorité des cas.

Donc, j'ai récupéré une image de moto de profil, "évidé" sous paint la partie moteur et réservoir pour obtenir un espace pour implanter à la fois l'éolienne, les quelques batterie et super condensateurs nécessaires, l'électronique...

Puis, avec du calque, je fais désormais des "surfaces" différentes. L'extérieur, avec un carénage original qui utilise l'aérodynamique pour, à la fois, alimenter en air le(s) éolienne(s), et, aussi, faciliter la pénétration dans l'air un peu comme font les poissons qui remontent les rivières en exploitant morphologiquement la force des courants.

Une seconde coupe montre la mécanique interne en fonction des volumes disponibles, l'entrejambe, le devant des genoux le bas étant réservé aux batteries, pour un abaissement du centre de gravité, dans un volume profilé propice à l'accélération du flux d'air entrant, un extrados.

C'est incroyable les possibilités offertes, je crayonne "sévère".

A+

vortex flux laminaire éolienne performances autonomie efficacité dessin travail gyroscope prolongateur d'autonomie

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×