Nouvelle structure entrepeneuriale

La créativité dans l'économie


   Le grand débat actuel sur la relance économique, la compétitivité, l'innovation etc... n'est pas une lubie mais un impératif car nous sommes le dos au mur.

En effet, comment rebondir lorsque l'investissement est si compliqué, limité?

L'économie "transverse" est un concept difficile pour le commun des mortels. Ce terme peut-il être "simplifié"?

Tout à fait. Il s'agit de mettre en commun les outils, les talents dispersés dans plusieurs entreprises, sous employés, pour créer de nouvelles richesses avec le minimum de prises de risques, de gaspillage.

Je conçois, vous le savez, de nouvelles machines, basées sur des principes scientifiques anciens. Mais, si je lance un bureau d'études, il me faut trouver des fonds. En plus, si je négocie un contrat avec une entreprise, je vais lui demander des sommes sans pour autant, apporter une réponse immédiate. Alors que, compte tenu du tissu industriel local, je peux trouver des talents, des moyens technologiques et des lieux de réalisation rapides sans investir un sou, en optimisant les structures existantes. En plus, je crée des liens entres entreprises pour développer de la sous-traitance in situ, limitant de facto les importations.

Je fais ce travail sur mes disponibilités. Je suis salarié par ailleurs. Donc, je ne demande rien sur la période de conception. Je ne demande que des royalties sur le C.A. futur. On vend, je touche et inversement. Pratiquement aucune prise de risque.

Je deviens une interface, un carrefour des idées, des compétences, le fouet qui fera monter une mayonnaise économique.

Voila l'avenir.

Vous êtes d'accord?

économie transverse DD énergie verte vacances

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×