Pensée du W.E. sur les V.E.

Pensées du W.E. concernant l'automobile


    La fin de semaine se caractérise par la diffusion sur de nombreuses chaînes de télé de magazines dédiés à nos chères (à tout point de vue) voitures.

Exposé de technologies diverses, comparatifs... cet univers technologique est "touffu" et beaucoup se demandent où est la solution.

Si on écoute les journalistes, on n'est pas plus avancé.... chaque produit correspond à des clientèles les plus variées. Mais la majorité d'entres nous veulent une chose, avoir un véhicule efficace et, surtout, qui se revendra bien. Chaque notion de plaisir a son pendant d'exclusivité et donc, de réduction du marché de la revente.

Je ne suis pas, dans mes travaux, oriénté fun, mais plutôt efficacité, désolé!

Une info m'a surpris cette semaine, dans le domaine de l'hybridation. PSA étudie une combinaison moteur thermique avec réservoir d'air comprimé.

Comme on dit, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

De mon coté, j'ai songé aux différentes solutions déjà disponibles pour optimiser les performances automobiles et, aussi, les solutions d'hybridations.

Ce que j'ai retenu comme système intelligent est principalement la déconnection de certains cylindres lorsque les besoins de puissance sont limités.

Un peu comme si vous changiez de moteur en cours de route, sans le bénéfice du gain de poids, malheureusement!

Et si nous faisions la même chose sur les véhicules électriques?

Comment? Simplement en multipliant le nombre de moteurs sur une voiture, le total cumulé des puissances correspondant aux besoins maximum.

Par exemple, une puissance de 43 Kw peut se répartir en deux moteurs répartis 2/3, 1/3 28 Kw, 15 Kw.

Les deux moteurs seraient-ils beaucoup plus lourds que le seul moteur 43 Kw?

Mais pourquoi proposer cette solution? Tout simplement du fait de rouler le plus souvent sur le moteur 28 Kw économiserait beaucoup d'énergie, solution simple pour gagner en autonomie.

On peut imaginer ceci, pied levé, le premier moteur fait frein moteur "léger" avec récupération d'énergie, puis pied sur le frein, le second moteur électrique agit pour limiter l'usure des "vrais" freins et accentuer la récupération, la recharge pour partie des batteries, voire de super condensateurs, accumulateurs très efficaces pour les relances.

Si parmi mes lecteurs, certains ont des compétences dans le domaine, donnez-moi votre point de vue, comme toujours, ici, c'est tribune ouverte!

Bonne journée.

autonomie voiture électrique économies performances

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×