Premiers tests de la bague "Fun Lab"

Un beau dimanche, à tous points de vue!


   Le beau temps est de retour, et la santé "qui va bien" avec. Hier, un coup de froid "carabiné" m'avait couché. Nez qui coule, les grandes eaux de Versailles!

Mais, ce matin, tout va bien mieux. J'en ai profité pour me rendre à la réunion dominicale des collectionneurs de voitures anciennes de la région. Ce dimanche, c'etait à Saint Avertin, au château de Cangé. Un assortiment de voitures de toutes origines était, comme d'habitude, présenté.

Me trouvant pour la première fois avec à la main ma nouvelle bague vortex sortie des I3D du Fun Lab, je cherchai des cobayes pour tester l'objet, sachant que plus la voiture est "rustique", mieux c'est.

Malheureusement, souvent, nous étions face à des voitures sportives avec soit peu d'espace disponible, soir des durites avec des dimensions inadaptées, soit pas de filtre à air pour interfacer la pièce.

Mais, à coeur vaillant rien d'impossible! J'ai trouvé une voiture qui convenait. Je vous la présente:

1199042727-burton-side.jpg

Cette voiture, comme son nom ne l'indique pas (Burton) est néerlandaise http://www.burtoncar.com/

Comme son origine ne l'indique pas non plus, la base mécanique est... la 2cv!

Donc petit moteur (dans les 600cc), ce qui limite le fun à la conduite, alors que la ligne de l'objet encourage à rouler au moindre rayon de soleil.

Donc, le propriétaire, tenté par l'occasion de gagner un peu de pèche, accepte volontiers l'implantation de la bague. On monte tous les deux à bord et roulez jeunesse!

Dès les premiers tours de roue, le conducteur juge, surpris, du gain. On insiste, route, virages, côtes. Entière satisfaction, à un tel point que j'entends une phrase très mélodieuse: "Puis-je garder la bague pour en parler à l'usine"?

Eh oui, il ne la veut pas seulement pour lui-même, mais, directement, sensibiliser le fabricant!

Si toute la filière des producteurs de 2cv et dérivées pouvait être tenté (par exemple ceux qui refont les Méharis), quel marché!

Ensuite, cela s'est su et les volontaires ont été plus nombreux, entre-autres ceux qui ont des voitures plus gourmandes, dont les DS. Mais, là, il faut revoir la taille et le profil de l'objet. Rien d'mpossible, avantage de l'I3D.

Je savais que moins la voiture a d'électronique, plus ma bague se greffe facilement.

Donc, le choix de viser d'entrée le marché du véhicule ancien semblait pertinent.

Les heures et jours qui viennent seront à suivre de près.

En tout cas, les dimanches à venir seront très intenses!

A suivre!

Performance énergétique vortex flux laminaire économies automobile performances rendements efficacité entreprise 2.0 management participatif opportunité d'investissement succès Imprimante 3D

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×