Une Bugatti limitée à 50 km/h

Nouveau compteur de vitesse


  Le week-end, c'est la période de diffusion des magazines automobiles à la télévision. Je les regardes toujours, en direct ou en replay, car il y à toujours quelque chose à retenir, même dans les domaines les plus futiles.

Revient souvent le débat sur les limitations de vitesse, les radars etc...

Parlons un peu d'ergonomie, de pédagogie. Les tachymètres automobiles et moto sont de plus en plus digitaux. Ce sont donc des écrans vidéos, capables de tout représenter. Cette souplesse appelle à une réflexion. Pour beaucoup, les compteurs de vitesse doivent conserver une présentation "classique" à aiguilles, plus flatteuse. Mais, pour une voiture puissante, très puissante, lorsque le compteur va bien au-dela des limitations, vous avez un écrasement des données qui rend la lecture quasi impossible pour les plus basses vitesses. Comment distinguer aisément sur un compteur qui va jusqu'à 250, 300, voire 400 km/h, une différence entre 30 & 50 km/h, entre 50 & 70, entre 70 & 90?

Sachant que les voitures qui sortent de nos usines sont de plus en plus connectées, donc avec un GPS, je suggère ceci:

Le compteur de vitesse affiche sur environ 300°, la partie basse servant généralement aux données du type kilométrage partiel ou total.

Démarrage du véhicule, "full datas". Dans le cas (ultime actuellement) de la Bugatti, un joli compteur qui "monte" jusqu'à 400 km/h.

Premiers tours de roues. Le GPS identifie la situation géographique du véhicule, ville, campagne, aire d'autoroute etc...

Le compteur s'adapte visuellement à la zone déterminée. Par exemple, en ville 50 km/h maximum.

Cala signifie qu'à la vitesse de 45 km/h, le compteur est quasiment "au taquet". La lisibilité est optimale, non?

Lorsque la vitesse limite est dépassée, changement de couleur du fond d'écran, pour alerter le conducteur. On évitera le rouge, excitant, qui pousserait aus excès. Le bas du compteur afficherait la vitesse réelle, sachant que l'aiguille, elle, serait "à fond".

Avantages:

Pour le conducteur habitué au parcours, simple rappel à l'ordre, la routine pousse parfois à des débordements inconscients.

Pour celui qui n'est pas "du coin", qui cherche un peu sa route, cette précieuse indication l'intègre mieux dans la circulation locale. Nombre de visiteurs se font "piéger" en sortie de bretelle de voies rapides, là, "on sait"! J'en parle encore plus volontiers que je réside dans la ville qui détient le radar qui "flashe" le plus en France. Et il n'est pas certain que ce sont les "locaux" les plus verbalisés...

Comme je ne peux pas tout créer, inventer, mettre sur le marché avec mes moyens actuels, je lance cette idée, libre de droits, à toute société qui réalise ces appareils pour en faire le meilleur usage...

A+

dimanche paradoxe pourquoi pas? original dessin automobile détournement d'idée

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×